mercredi 15 juillet 2015

Contrat (de ville) signé

Lendemain de 14 juillet : hier on s’est réuni devant le monument aux morts pour fêter la Liberté. Aujourd’hui, c’est la fraternité : depuis un an, tous travaillent à redresser un centre-ville historique qui perd pied, depuis que la voiture a fait déplacer les grandes activités dans les Zones artisanales voisines, où l’on peut se garer.


La Ville autrefois était fortifiée, petites rues étroites, les commerces ferment un à un, laissant abandonnées des vitrines fermées. Pourtant le Tribunal a ouvert à nouveau. Les commerçants du centre se battent pour exister. Le Jeudi, c’est jour de marché. Une magnifique médiathèque a été réalisée plein centre. Mais quand un marchand prend sa retraite, il est courant que son enseigne ferme, laissant de plus en plus des glaces recouvertes de papier : la galerie du nouveau Leclerc est redoutable, qui a fait transférer les commerces capables de suivre les prix des nouveaux loyers.

de la gauche vers la droite : J.L Llorca (VP du CD) ; JY Duclos (Maire) ; P Mailhos (Préfet Région)
JR Lepinay (Président Intercommunalité) ;  JP Makengo (CR)

Alors il faut corriger : c’est le but du Contrat de Ville, signé avec la participation de la Communauté ; du Conseil départemental ; et de la Région, la grande prochaine Région Toulouse-Montpellier. Carole Delga est là, et représente l’appui de la future grande Communauté régionale.

Le Préfet de Région insiste : nous signons avant Toulouse, et les grandes Villes de la périphérie de la Capitale : c’est dire l’intérêt de soutenir la capitale-sud de la Haute-Garonne, tournée vers les Pyrénées.


Le contrat n’aura d’effet que si les partenaires deviennent non pas seulement  spectateurs, mais aussi acteurs : Chambre de Commerce ; des métiers. Habitat ; Pôle Emploi, tous sont associés.






















Nous sommes dans la Halle aux grains.

Dans la Capitale Toulouse, cette même Halle est devenue un Centre des activités culturelles, où l’on vient écouter des concerts.


L’architecture est splendide, les grands baies très claires, un lieu parfait pour exposer.

Nous allons en reparler, je vous invite à réserver

lundi 7 septembre 2015 :

c’est la fête de notre Saint

on va (tenter de) vous épater ?


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire