mercredi 16 août 2017

Libellule de Moreau

la mascotte de V.Rossi 1920
Ne pas confondre Psyché-papillon, et Psyché-libellule !

aucun rapport ! 

Psyché-papillon c'est la mortelle qui reçoit une âme immortelle. La libellule désignerait plutôt une fée des eaux, une fairy, que l'Art-nouveau transforme en insecte volant, fréquentant les marais...ou en mascotte automobile, symbole de liberté et de vitesse.


Une fois de plus, je la trouve aux Etats-Unis, cette Psyché-libellule, chez les antiquaires fiers de vendre sur ebay.com leurs sculptures made in France.


pas donné, mais elle est unique !




la libellule, la vraie, sous la jambe gauche



et voici la libellule, toujours la vraie, sur le roseau

les anglais disent : dragonfly !



la décoration classique des verriers !










































Eugène Feuillâtre 1903, musée d'Orsay


la grande aeschne, 

un modèle inimitable !


mardi 15 août 2017

Port-de-Lanne version 2017

pourquoi ne réédite-t-on pas le service Ramuntcho ?
C’est devenu un rite. Mais il faut prendre ses précautions : partir tôt pour arriver tôt, si l’on veut trouver une place de parking : au retour, l’autoroute sera encombrée sur des kilomètres, les retardataires n’arrivant pas à entrer sur la départementale ! 

La priorité est de garer la voiture ! Puis après deux heures de route, se rendre aux "lieux publics", dimensionnés pour deux personnes (handicapés inclus), mais pas pour ces cohortes féminines toutes dans l’urgence. Tôt également, on peut trouver du café, et il reste les derniers croissants, il faut absolument reprendre de l'énergie pour les deux heures qui vont suivre. Il est neuf heures et demie, nous sommes prêts. Faites le compte à rebours et devinez à quelle heure nous sommes partis ?

on voit bien qu'il est de bonne heure, mais il y a déjà beaucoup de monde

tôt le matin, le magret à la plancha fait recette

dur-dur d'attendre son tour

Question 1 : -« avez-vous vu de jolies choses » ? –« Oui, voici un florilège »





ce sera pour tout à l'heure

pour tout de suite



rien sous les bras
toujours Pradier



maintenant qu'il n'y a plus d'ortolans


Fabien Vanpeene a quitté les allées Verdier 
et a toujours du succès avec ses insectes
0626567010
http://babone5go2.blogspot.fr/2016/01/verre-toulouse.html




même les Apollons sont chinois





Jean d'O. est décidément partout !

Question 2 :- « avez-vous acheté quelque chose » ? Réponse : -« oui, un cadre Louis-Philippe noir, cinq Euros ». Le succès maintenant, c’est de  rien acheter, paradoxe non ?

Question 3 : -« qu’est-ce qui vous a fait le plus plaisir ? » Réponse sans ambiguité, « l’omelette de Madeleine » ! Ayant décalé tôt l’heure du parking,  le café-croissants, la déambulation, nous nous sommes dits qu’à 11H30, on allait peut-être pouvoir déjeuner tranquille, avant la foule. Alors nous avons repéré deux places à l’ombre (les seules) proches du Lou Pec, un café de séniors : trois messieurs aux tempes argentées servent les boissons. Et deux dames. Le choix est : omelette nature, ou avec la ventrèche ? On en prend une de chaque ! C’est alors que Madeleine, (qui a mis ses gants Shimano pour éviter de se brûler les mains), m’annonce que son meilleur client, est Alain Ducasse qui ne rate jamais une occasion de goûter son omelette. En effet, c’est une espèce de variante de la mère Poulard, mais la ventrèche grillée un peu avant, et recouverte de l’omelette battue rend le tout merveilleux. L’omelette nature n’est pas mal non plus, avec une bouteille de cidre frais, un régal digne de Ducasse en effet !




avec ventrèche

nature


J’hésite à en reprendre une seconde comme dessert, jusqu’à ce que nous nous décidions au départ. Je vous l’ai déjà dit, il commence à faire très très chaud, et l’autoroute en face est bloquée par les visiteurs arrivant à midi...


...nous on est déjà partis !


ce Toulousain fréquente les mêmes endroits que nous

cet amateur a trouvé un appareil à poinçonner les billets état neuf
voilà une vraie trouvaille...

...quand je pense que nous sommes au pays de l'alose...

la vraie trouvaille serait que Madeleine nous en cuisine une
au thym et sur sarments de vignes !



servi là-dedans !


le pont de Bidarray