dimanche 5 juillet 2015

Belles anglaises

Boulevard Bepmale

Quand on parle de belles anglaises, notre cœur frémit, dès fois que (sait-on jamais ?) il ne s’agisse pas de belles bagnoles, mais de vraies anglaises !

Pas de chance ce matin : ce ne sont que des voitures ! De très jolies Jaguar. MG. Des Elan. Des Austin Healey, des Triumph, tout ce qui a fait nos souvenirs de mômes en matière de décapotables !

Beaucoup sont immatriculées en Angleterre, et même  l’une d’elles a la conduite à droite.


Ouf, un lord (pas moins) devine une perle d’huile sur un carter (celui de la Healey qu’il possède depuis seulement deux ans). Il ouvre le capot. Les (autres) conducteurs lâchent leurs moitiés, et rappliquent ! 

Elle lui donne du souci, (son Austin) avec cette canicule annoncée. Elle chauffe, et il la lustre avec obstination, devant le regard (désabusé) de sa meuf, une vieille anglaise au sens propre du terme, qui n’a pas été aussi bien bichonnée depuis des lustres !


L’objectif est de faire un bout de la route des Pyrénées, dont je vous ai abondamment parlé. En réalité, ils craignent tous un peu les ravages de la chaleur, alors qu’on serait si bien dans une Bentley (ou une Rolls) climatisée !

Ils tentent de rester jeunes

dans leurs vieilles-belles anglaises !

Profitez de la vie !

elle est courte !









































Post Scriptum : vous vous demandez : -"a-t-il bien cherché" ? Sous les arbres cachées, n'y a-t-il pas de vraies beautés ? 

Yes, on trouve toujours (quand on a la foi du charbonnier). Voici, un peu plus loin, les vraies anglaises (cachées) que je serai le seul à vous montrer (c'est une exclusivité) :




il y avait donc bien

de vraies superbes anglaises !

vous voyez que vous aussi

vous êtes sensibles aux belles voitures !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire