vendredi 21 août 2020

Tibiran : est-ce la citerne ? (9)

Visite sur place : je dois prendre de la hauteur, il faut que j'emmène le drone : j'en ai chargé tous les éléments, il ne s'agit pas qu'il me crée un problème une fois arrivé (il va m'en créer !). Du sol, on ne voit pas grand chose, sauf à suivre les lisières à pied, pour tenter de repérer des fondations sous forme de pierres ou de galets, pas facile. Mon problème est simple : à Saint-Bertrand, nombre de vestiges sont en état convenable vu leur âge, les murs debout, les souterrains accessibles. Certes les trous sont remplis d'au moins un mètre de terre, ce qui oblige à imaginer un vide aujourd'hui comblé. Mais dans certains cas, les murs ont totalement disparu, enlevés au cours des siècles, débarrassés des terrains rendus à l'agriculture, réemployés pour construire les maisons. Ces murs étaient maçonnés de briques comme ceux restant de l'aqueduc. D'autres étaient-ils construits en galets ronds comme je vous en ai montré dans le ruisseau du Rioutord ? En voici un à Barsous, convient-il pour ceinturer une citerne pleine d'eau et mi-enterrée ?




à cet endroit, le site est dominé par un éperon sur lequel aurait été édifié un monument

au fond à droite l'IGN signale des vestiges antiques, et un arbre a poussé pile sur le socle d'un monument disparu

Y a-t-il dans le coin (une) la citerne  romaine ?

je repars du "mur" de l'Estang ...


... qui devait bifurquer sur sa gauche, et continuer à l'emplacement de la haie à gauche


on arrive ensuite, en haut de la photo, au trapèze qui peut-être est le bassin de décantation ?


sachant qu'au premier plan, on aurait la citerne circulaire ?

du jamais vu dans le monde romain !

Le fond serait à - 1 mètre, supportant un terrain peu profond, donc devenu sec, totalement pâturé par les chevaux en ce milieu d'août. Avec cette hypothèse, les murs ne sortiraient que d'un mètre de terre, et supporteraient aisément la pression ? (pour s'en assurer creuser de 1 m permettrait d'observer le fond)




à ce moment précis, je perds le contrôle du drone, le signal a du s'interrompre ? J'ai juste le temps d'appuyer sur return at home, à condition qu'au départ, se soit bien inscrit dans la mémoire le point GPS de home. Moment de désarroi : où est-il parti ? Recherche à pied (comme une aiguille dans une botte de foin) dans les prairies et les maïs voisins. Je le retrouverai intact, clignotant sagement, revenu tout seul m'attendre au point de départ, avec les photos dans la carte-mère ! Quelle peur ! Comme cela arrive toujours, cet incident me permet de retrouver la trace du canal accroché au coteau à l'amont de l'Estang (1)

la citerne pointe vers les thermes du nord

un tertre signale un point particulier, à l'endroit où l'on accède à l'édifice

partout sous les haies des restes de murs ?

panoramique de la pointe

salut les mecs !

nous sommes à côté du cimetière, le terrain est fertile, rempli des alluvions du décanteur

voici le centre extérieur de la citerne, qu'y a-t-il sous ce tertre ?


voici l'emplacement du monument radial

il faut bien qu'il y ait une fontaine, allusion à la nymphe des eaux ?


une roche glaciaire du Rioutord sculptée en forme d'autel ferait bien l'affaire ?


...surtout avec une nymphe dedans ... ?

... où est-elle ?





PS (1) : en sortant du chemin face à l'entrée du chateau de Barsous, le canal à flanc de coteau parait clairement :



on devine les traces d'un débordement, comme d'habitude caché sous les arbres



évidemment maintenant que l'on sait où c'est, on le trouve sur google map !


PS (2) : au stade où nous sommes parvenu, un peu de poésie s'impose :

"offrir à la déesse un bouquet de colchiques"



PS (3) : on aimerait retrouver les carnets de fouille de Bertrand Sapène, qui en déterrant les conduites de plomb, a forcément repéré leur tracé, entre la citerne et les thermes du nord ?



PS (4) : les collections publiques et surtout privées ont certes récupéré des monuments funéraires, mais peut-être aussi ... la nymphe des eaux que je cherche... ?

comment retrouver les carnets de fouilles de Bertrand Sapène ? 


PS (5) : la totale de 1 à 9



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire