lundi 31 août 2020

Le jardin Denis Méliet



Voici l'entrée du jardin Méliet. Nous sommes à Saint-Bertrand de Comminges, pas dans la ville haute, mais tout en bas. Seuls connaissent les locaux, et ceux qui fouillent comme je le fais, il faut se rendre au Nord-Est, sur le chemin du château de Barsous. Vous allez tout de suite reconnaître l'entrée principale, ornée de son rocher glaciaire évidé pour abriter une statue, et que j'attribue (en rêvant sans doute) à la fontaine de la citerne-romaine-présumée que je vous proposais il y a peu (1)


ma nymphe des eaux figure dans sa niche, illustrant la fontaine que j'imagine au centre de la citerne toute proche, au lieu-dit Ayge berre

Ces jours-ci se réunissait à cet endroit "the village" (en anglais), une manifestation devenue annuelle en cette fin août, où les Personnalités développent l'idée de conforter les campagnes, supports de nos origines, de nos traditions (dont le bien-manger), les fondements de la ruralité quoi. Pour reprendre les propos officiels, "c’est le rendez-vous depuis 2016 de ceux qui veulent agir pour un monde plus inclusif et plus durable. C’est faire en sorte de réfléchir et de proposer des actions afin de  diminuer les fractures qui existent entre le monde urbain, les grandes métropoles et les zones rurales".

La troisième édition de « The Village », dont le parrain était Stéphane Bern, grand défenseur du patrimoine, se déroulait l'année dernière vendredi 30 et samedi 31 août 2019 au village, dans une ambiance studieuse et bon enfant.




Cette édition a débuté par un moment d’émotion avec  l’inauguration du jardin en hommage à Denis Méliet, disparu le 3 juin 2019, fondateur entre autres du restaurant le J’Go à Toulouse. Un homme de la terre qui aimait les produits authentiques et naturels et qui privilégiait les circuits courts, comme  Marie-Claire Uchan, maire de Saint Bertrand, l’indiquait dans son intervention. Sa sœur Cathy ainsi que son épouse Lisa, cette dernière continuant le combat de son mari, étaient présentes. François et Tulipe (la future boulangère du village), tous deux bénévoles s’occuperont de ce jardin en permaculture.



Nous sommes dimanche 30 août 2020, un an plus tard, le covid est passé par là, et la manifestation 2020 s'est terminée hier, en petit comité de seulement quatre-vingt personnes. Je songe à tout cela en parcourant seul les allées émouvantes de ce joli jardin, plein de plantes superbes.

la niche est vidée ; les drapeaux partis, le mur a retrouvé son aspect millénaire

les maïs servent de tuteurs aux haricots tarbais

le Grand roux basque est une variété de maïs ancien, retrouvé par Jon Harlouchet à Bussunarits




quelle beauté les fleurs (écarlates) du haricot d'Espagne Phaseolus coccineus ! (PS2)



araschnia prorsa, la variété d'automne




«À la fin de The Village 2018, Denis Méliet avait demandé le micro et rajouté une proposition à la liste de celles déjà faites pour changer le monde rural de demain. Sa proposition était de créer à Saint-Bertrand un jardin de variétés anciennes de légumes pour réapprovisionner les restaurants du village, les événements, l'école… Avec l'idée de dire : "cultivons chez nous et mangeons local», explique Marie-Claire Uchan, la maire.

Elle confie que Denis Méliet fait partie de ces gens qui l'ont inspirée et la portent aujourd'hui encore. «J'ai travaillé avec les idées et les valeurs de Denis qui sont de préserver les sols vivants, des sols non labourés et laissés en l'état afin de recréer un écosystème où se côtoient comme autrefois, le monde animal et végétal» ajoute l'élue, "à 100 % dans cette démarche qui redonne du sens à l'agriculture, au bien se nourrir, et au bien vivre sur un territoire encore préservé ».
















les visiteurs ont laissé les traces d'un modeste feu


les messieurs ont offert des roses aux dames


quand je pense (je présume) que ces murs ont été construits en réutilisant ceux de la citerne romaine voisine



voilà que Denis Meliet me fait un signe

"Cuisse de Nymphe émue" est une variété ancienne de rosiers issue d’une variation de "Cuisse de Nymphe" dont elle se distingue surtout par la teinte de la fleur d’un rose carné un peu plus soutenu. Elle a été sélectionnée par le rosiériste français Jean-Pierre Vibert

en plus ... elle est émue ...!


Les chevaux partis, j'ai pu entrer dans la citerne, (elle est remplie de terre)
et le drone regarde le jardin Meliet

et je m'interroge naturellement, 

et si the village avait retrouvé

(par une coïncidence étonnante)

the roman village ?




PS (1) est-ce la citerne ?
http://babone5go2.blogspot.com/2020/08/tibiran-est-ce-la-citerne-9.html


PS (2) : voici le haricot d'Espagne, mais si vous voulez paraitre sérieux, il faut dire : Scarlet runner bean seeds


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire