mercredi 11 novembre 2020

11 novembre consigné, pas le Souvenir !

2019 : Le Président du Souvenir Français remet le drapeau orné de la Croix de Lorraine au Principal et Mme Desoublieu.

Avec les commémorations du 11 novembre, une nouvelle manière d'apprécier l'essentiel de l'accessoire se confirme : cause covid, cérémonie annulée !  Sans doute est-il en effet plus simple de ne rien faire que de faire, aussi bien me direz-vous, cette cérémonie ne concernait vraiment que les "officiels" : le public n'était pas si nombreux ... Mais les uniformes étaient tous là, constants, forces locales de Gendarmerie ; Peloton motorisé de l'autoroute ; Police armée ; Pompiers ; Associations patriotiques avec leurs 16 drapeaux flottant au vent ; Collégiens du collège Leclerc, et Ecoles de la Ville, portant haut le nom du Général qui a délivré Paris.  Je reconnais la nostalgie de ne plus en être, de ne plus voir le drapeau orné de la Croix de Lorraine être remis au Principal... aujourd'hui promu dans la métropole toulousaine. Tous les ans en ce moment particulier, les Porte-drapeaux invités par la Ville au restaurant du Commerce, tradition suspendue cette année. Finie l'évocation publique de l'armistice du 11 novembre 1918, et la prise de parole de la représentante de l'Etat, en uniforme orné de la feuille d'or de chêne (la force) et d'olivier (la paix)... . 

Pourtant nous sommes une Nation ... en guerre (?)

nous célébrons à deux jours près les 50 ans de la mort du Général de Gaulle : 9 novembre 1970...

... et mesurons chaque jour le culot consistant à se rendre à Londres, coopérer avec Churchill, se bagarrer avec Roosevelt, imposer aux alliés que la France Libre retrouve son leadership après la victoire sur les nazis !

que de souvenirs ici !

L'an passé, remise du drapeau au Collège Leclerc


2018 : commémoration du centenaire de la fin de la première guerre, 14-18

L'ambulance Peugeot d'époque, reconvertie en limousine, est venue toute seule depuis le musée-privé du Cuing où elle est présentée, impeccable, par son propriétaire Alain F. passionné. C'est toute une organisation, un coup de téléphone pour avertir le sacristain de mettre en route la Marseillaise, sonnée par les cloches du Beffroi, afin de donner le ton à la Marseillaise, chantée par les Collégiens de Leclerc avec leur Kapellmeister.



2017, l'arrivée des Américains. On découvre la "Marine de la Garonne", qui s'ajoute à notre Association des sous-mariniers ! Les collégiens démontrent à leurs parents qu'ils parlent et chantent parfaitement Anglais.


2016, on dévoile la plaque de marbre noir "aux morts de toutes les guerres"



2015 : je vois l'âme des morts, posée sur le pied gauche du poilu : ce n'est ni la saison ni le temps pour que volent les papillons ! Pourtant Issoria lathonia se ballade pendant toute la cérémonie, et se pose à côté de la manche gauche du Sous-Préfet en uniforme. La France de 14 compte 40 millions d'habitants, 1,4 Millions de morts militaires, 300.000 civils. En 1939, la France compte près de 42 millions d'habitants. Il y a 218.000 morts militaires, et 350.000 civils : que d'âmes, de fantômes dans l'ombre dira Malraux.



2014 : c'est la la première année du mandat. La première des quatre du centenaire de la première guerre mondiale. Nous inaugurerons "l'Esplanade de la Légion d'Honneur" en présence du Général Georgelin venu en Grand voisin. Le 11, rappel de l'Histoire locale : le Général Lapène, compagnon de l'Empereur Napoléon, est honoré au vieux cimetière. La grande plaque de marbre "aux héros commingeois" est remise en place sur l'Esplanade. L'Histoire est là, devant le Cagire.




tous les lendemain 12 novembre, la Grande Esplanade est vide, 

(sauf les gerbes)

mais si pleine d'hommages et d'honneurs !



la nouvelle est tombée le 6 novembre  : Pierre Simonet mort, 

ne restent que deux Compagnons de la Libération

Le 18 juin 1945, lors de la prise d'armes et du défilé des troupes sur les Champs-Élysées, il est dans l'un des trois piper-cub qui passent sous la tour Eiffel

la légende dit qu'il n'avait pas demandé d'autorisation...

... on lui aurait refusée ...?

Une anecdote entre mille, qui me concerne s'agissant de l'année 1942 : "Avec la 1re brigade française libre du général Koenig, il participe à la campagne de Libye de janvier à juillet 1942. Au cours d'une Jock column dans le désert, le 16 mars 1942, pendant une forte attaque de chars ennemis, il assure sa mission jusqu'au bout, et ne quitte sa position qu'après avoir replié son matériel et être allé rechercher son camion de munitions à un endroit particulièrement exposé. Puis il participe à la bataille de Bir Hakeim du 27 mai au 10 juin 1942 comme téléphoniste et observateur, et fait partie de ceux qui sortent de vive force le 11 juin. C'est là qu'il reçoit ses deux premières citations....

Je pense avec vous à tout cela aujourd'hui

à ces héros

ceux qui sont morts pour la Liberté

notre liberté


https://www.lemonde.fr/disparitions/article/2020/11/06/pierre-simonet-l-un-des-trois-derniers-compagnons-de-la-liberation-est-mort-a-99-ans_6058680_3382.html

PS (1) : Comme cela a été mon cas, vous cherchez qui sont les deux Compagnons survivants  : Daniel Cordier et Hubert Germain, tous deux centenaires. A la sortie de la Seconde guerre mondiale, ils étaient 1.038 distingués par le général de Gaulle pour leur engagement au sein de la France libre pendant l’Occupation allemande.

Son décès fait suite à celui d’un autre compagnon, d’Edgard Tupët-Thomet, décédé le 9 septembre à l’âge de 100 ans.

Daniel Cordier, né à Bordeaux le 10 août 1920, est un résistant, marchand d'art et historien français. Il s'engage dans la France libre dès juin 1940. Secrétaire de Jean Moulin en 1942-1943, au contact de qui ses opinions ont évolué vers la gauche, il lui a consacré une biographie en plusieurs volumes de grande portée historique. Fait compagnon de la Libération en 1944, il est, après la guerre, marchand d'art, critique, collectionneur et organisateur d'expositions, avant de se consacrer à des travaux d'historien.

Quant à Hubert Germain, ancien député, sa carrière politique est marquée par sa participation aux trois gouvernements Messmer du 6 juillet 1972 au 27 mai 1974, d'abord comme ministre des PTT, puis chargé des Relations avec le Parlement du 2 mars au 27 mai 1974. Il a également assuré l’intérim des PTT du 13 avril au 27 mai 1974, à la suite de la démission de Jean Royer, candidat aux élections présidentielles de 1974.

Hubert Germain est pensionnaire de l'Institution nationale des Invalides (INI) à Paris. Le général d'armée Thierry Burkhard, chef d'état-major de l'Armée de terre, lui rend visite le 31 juillet 2019, jour de sa prise de fonction.

Lors des commémorations des 80 ans de l'appel du 18 Juin, le premier ministre britannique Boris Johnson annonce que les quatre derniers compagnons de la Libération, Edgard Tupët-Thomé, Daniel Cordier, Pierre Simonet et Hubert Germain, sont nommés membres honoraires de l'ordre de l'Empire britannique. La décoration est remise à Hubert Germain par Ed Llewellyn, ambassadeur du Royaume-Uni à Paris, aux Invalides, le 2 juillet 2020.

c'était de sacrés personnages !


je prends conscience d'un fait terrible :

(aucun rapport avec la situation présente bien entendu)

tous ces héros n'étaient pas (toujours) en règle !



PS (2) : je n'en ai pas raté une :

http://babone5go2.blogspot.com/2019/11/11-novembre-2019.html

http://babone5go2.blogspot.com/2018/11/11-novembre-centenaire.html

http://babone5go2.blogspot.com/2017/11/

http://babone5go2.blogspot.com/2016/11/11-novembre.html

http://babone5go2.blogspot.com/2015/11/11-novembre.html

http://babone5go2.blogspot.com/2014/11/11-novembre.html

PS (3) un salut amical (tout particulier à Bruno Trentin), au Souvenir Français, et aux Seize Associations  patriotiques du Comminges !


Combattants d'Indochine, Section du Comminges



On a tous retenu la phrase ultime de De Gaulle, de retour de Baden Baden :

faire face !

PS (4) : une pensée à Maurice Genevoix : "Comme en 14"



PS (5) : nos pensées à Joseph, soldat sculpteur pendant la première guerre mondiale

1 commentaire:

  1. Nous sommes 9 jours plus tard le 20 novembre : Daniel Cordier meurt à Cannes ce jour. Nos pensées vont à lui et les siens, et au dernier compagnon survivant, Hubert Germain. ndla

    RépondreSupprimer