dimanche 8 novembre 2020

Jean-Marie éleveur de machaons

On pourrait croire que le fenouil est exclusivement méditerranéen ? FAUX ! On pourrait croire que Machaon est plus nombreux dans le midi ? FAUX ! Mon frère Jean-Marie a toujours été un naturaliste né, grand éleveur de couleuvres et autres batraciens dès son plus jeune âge. Cueilleur de cèpes en Normandie ; pêcheur breton de plies, turbots, congres, araignées et le top, spécialiste en homards, tout repas chez lui est improvisé de poissons, et ses pâtes aux coques sont une merveille ! 

De toute éternité, il passe ses vacances à Pléhérel, à 40 Km de St-Malo, où il réside d'autant plus qu'il y possède une maison bretonne, toute proche de la plage, facile d'y lancer son pneumatique, et de lancer à la mer cannes et cages dûment immatriculées. Mais comme en Bretagne il peut pleuvoir, (sait-on jamais ?), les loisirs à terre sont indispensables, d'où le jardin. Partout le fenouil pousse aisément, dans cette ambiance douce et humide. Machaon s'y trouve donc très bien, trouvant en abondance de quoi manger, et de quoi passer une vie aérienne joueuse dans le beau pays des Côtes d'Armor, qui abrite à l'Ouest le fabuleux domaine de Kerdalo, sur la commune de Trezardec.

Jean-Marie m'envoie sur le forum lepidoptera, consacré aux élevages : il existe encore des amateurs pratiquant cette drôle d'activité, consistant à élever les papillons pour observer leurs métamorphoses, obtenir des adultes, et les relâcher dans la nature : -"ça sert à quoi" ? vous rétorqueraient immédiatement nos élites parisiennes ! 

Les éleveurs-amateurs  adorent la biodiversité, et ont repéré cette particularité des tortues par exemple : elles pondent des quantités d'oeufs, pour un résultat final modeste, la majorité des oeufs disparaissant et ne donnant pas d'adulte dans une nature peuplée de prédateurs. Pareil pour les oeufs d'insectes, peu arrivent à maturité. Un éleveur de papillons va protéger son élevage, et va maximiser les performances des métamorphoses successives : il va minimiser les pertes, et obtenir un maximum de résultats : quand j'élève les deux chenilles trouvées sur les trois pieds de fenouil du jardin, et aboutis à deux chrysalides, puis deux adultes, Jean-Marie en élève cent, et va relâcher cent adultes chez lui en 2021 : 

un véritable repeuplement

L'heureux paradoxe pour les éleveurs de papillons est que Machaon étant sans doute l'un des plus beaux de nos papillons de jour, il est aussi le plus facile à repérer, que ses chenilles elles aussi se trouvent facilement, et qu'on l'élève très bien. 

voici les cages grillagées, qui doivent recevoir la récolte périodique de fenouil pieds dans l'eau pour rester frais. Cent chenilles dévorent une quantité impressionnante, et il faut renouveler le fenouil périodiquement

pas facile de compter ! et il y en a trois fois comme cette photo !

Une telle quantité de chenilles va donner le même nombre de chrysalides. Tout cet élevage s'appelle l'ontogénèse : l'éleveur élève les chenilles, elles n'ont pas de différenciation sexuée ; puis il "met au monde" les adultes que sont les papillons sexués




Je vous rappelle que Machaon a deux générations : de printemps, résultant de chrysalides ayant passé l'hiver au froid. Et d'été, résultant des chrysalides obtenues au fin du printemps. Quand on souhaite avoir le  minimum de temps en chrysalide, on opère en été, voyez que le record noté dans le forum est de 8 jours et demie !

La métamorphose reste un phénomène mystérieux : l'intérieur de la chrysalide se détruit en une espèce de bouillie, et à partir des cellules ainsi décomposées, sous la maitrise d'oeuvre de l'ADN, tout se recompose pour fabriquer le papillon sexué. Ce mécanisme reste extraordinaire !


C'est là qu'intervient IKEA, vendeur des célèbres moustiquaires, sous lesquelles en se cachant tout l'été, on peut écarter (dehors) les femelles piqueuses des moustiques : Jean-Marie en a acheté quelques unes, permettant à Machaon d'éclore dessous, sans pouvoir s'échapper, tout en restant apparemment libre de voler... et de "sauter", fraichement éclos (je parle des messieurs) sur des dames ... garanties vierges !




monsieur

madame


madame, monsieur , ... et l'amour, quoi de plus beau ?

Madame ensuite va pondre (monsieur a perdu toute utilité) plusieurs oeufs, devenant chenille etc...





la croissance s'accompagne de mues successives, où la chenille perd sa vieille peau


mues, entrecoupées d'acrobaties, où le fenouil dans notre cas joue un rôle déterminant


pour l'éleveur, l'élevage des chenilles est plus fascinant encore que l'observation des adultes

on peut ainsi béer devant les mystères des métamorphoses

et retrouver l'âme des poètes



suivez dans le texte les éleveurs de Machaon :





toutes photos Jean-Marie N.



PS 1  : mes élevages de Montpezat du Quercy, en Tarn et Garonne ont eu 50 ans cet été ! 

PS 2 : on en apprend sur la botanique ancienne des Romains, en cherchant le silphium ancien :



PS 3 : impossible de ne pas saluer la victoire de Kamala Harris, et bien sûr de Joe Biden, 46ème Président des States, pays du Monarque, le plus américain des papillons !




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire