lundi 16 novembre 2020

La France, l'Absurdistan ?


Ce matin j'écoute le professeur Philippe Juvin sur Europe 1  : on nous parle de la Slovaquie, qui a testé ses 3 millions d'habitants, et a mis en quatorzaine ses positifs : du coup, les gens bien portants sortent, et tenez vous bien, ont l'autorisation d'entrer dans les librairies ! Incroyable non ? ¨Puis on nous parle des Suédois, qui n'ont jamais ni fermé écoles, ni commerces, et vivent sans masques, craignant que le port du masque confère une sorte de sécurité factice ! Enfin, on nous présente les Italiens, vous savez ce peuple voisin et ami, qui seraient comme des Français souriants, quand nous les Français passons pour des râleurs impénitents, attendez : "des Gaulois réfractaires" dit le Président ! Eh bien, les Italiens profiteraient du covid pour lire, accédant normalement à leurs librairies ouvertes, tout en respectant les critères de distanciation. Incroyable, non, ce désir obsessionnel de fermer nos librairies françaises ?

Ce n'est pas fini : Philippe Juvin a deux recettes incroyables pour arrêter le virus, tenez vous bien ; la première, c'est de tester le maximum de monde, en commençant par les personnels de santé et les gens contraints à la mobilité : on écarte les positifs, et on les empêche de propager le virus en les mettant en quatorzaine ! Comment n'y a-t-on pas pensé ? La seconde, serait de repérer où sont les foyers de contamination. Quand on y réfléchit cela parait assez logique, non ? Il parait que l'Amérique de Trump ne cesse de publier des recherches sur ce point, montrant que rien n'est transposable d'une région à l'autre, d'un commerce à l'autre, et qu'il faut étudier ce qui se passe finement avant de décider des mesures générales imposées à tous. Et Philippe Juvin nous dit qu'en France, on n'étudie rien... on cause ! ! J'imagine qu'en réalité, on ne dispose d'aucune organisation technique propre à organiser une telle opération ! On impose pour tout le monde y compris les endroits où il n'existe plus de librairie des fermetures systématiques, nous serions même le seul pays d'Europe à imposer l'attestation dérogatoire pour marcher à pied sur un seul kilomètre, avec des résultats terribles : on décale les soins sur les maladies courantes, on provoque des morts hors covid chez les cardiaques et les cancéreux, et nos hôpitaux restent pleins quand même !

les morts covid s'ajouteraient aux morts des maladies non soignées...

...ignorant les morts économiques !

Ce n'est pas fini : Il parait qu'en Allemagne, espérant l'arrivée du fameux vaccin début 2021, un plan est déjà prêt avec 60 centres de vaccination, équipés de congélateurs à -80°, pour vacciner la population déjà identifiée ! Incroyable non ? Ils sont fous de s'y prendre tellement d'avance : nous, on a bien le temps, on prépare Noël ! Pendant ce temps, la France renonce à vacciner des malades risquant la grippe ... faute de vaccins !

Attendez : des petits malins, jaloux sans doute du rayonnement de notre pays, dénonceraient la bureaucratie dont fait preuve notre démocratie ! Je les soupçonne de mauvaise foi, notamment nos amis Allemands : ils ont trouvé un nom, je m'en veux de ne pas l'avoir trouvé moi-même :

l'Absurdistan


Je me souviendrai toujours ce mot du Président Mitterand, -"plus jamais les Techniciens ne doivent prendre le pas sur les Politiques" ! Chirac répétant : -"la Politique est un métier".

Nous sommes gouvernés par des Administratifs, aussi brillants intellectuels soient-ils

Dans l'Etat ; dans les Hôpitaux ; dans les Collectivités territoriales

ils ont mis de côté les Ingénieurs

qui se sont laissés faire, accueillis dans les Entreprises ...

... en Absurdistan

on ne sait plus commander de masques

on ne sait plus vacciner de la grippe

on ne sait plus fabriquer des soignants dans un plan pluri-annuel

on ne prépare pas la vaccination contre le covid

on fait des dettes, on distribue l'argent à crédit

nous étions le pays de la bureaucratie centralisée

nous avions inventé UBU

passons-nous en Absurdistan ?



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire