mercredi 25 novembre 2020

Black Citroën B 14 : retour de peinture

 Elle était comme cela : le taxi Citroën, noir et jaune


entre temps, je retrouve la vente du centenaire,


voyez, la cote a monté, on arrive à 2000€ en ajoutant les frais

et je réfléchis aux détails futurs






ça y est : malgré les complications dues au covid, 47 jours après, Saïd l'a repeinte





j'aime bien ce moment :

il faut réfléchir dans l'ordre :

... à resouder un garde-boue désoudé ; aux trous, du feu rouge arrière ; aux trous, d'accroche du tableau de bord. Aux trous, de passage des leds, dont le support doit être soudé par derrière côté moteur. Aux trous, des deux swiches puisque j'en ai reçus de tout petits modèles de nos amis Anglais. Aux trous du phare avant droit supplémentaire retrouvé dans les stocks ; au trou du klaxon avant gauche retrouvé dans mes stocks. (mes stocks s'épuisent enfin).




plein de trous dans la peinture fraiche, pas malin mais c'est comme ça !

Ensuite il va falloir poser le filet d'or qui souligne le milieu des portières ; garnir les portières, retrouver des bois précieux pour les boiseries, des bas de portes guillochés, garnir le toit muni d'ampoules (2), garnir le reste, garnir les sièges...

remonter les roues, poser l'électricité...cacher les fils

... je retourne à l'atelier, les mains dans le cambouis

... que du bonheur ... 

quand je pense que le Président a assoupli le confinement :

on a le droit de parcourir 20 Km (en voiture) pour continuer à pied (3 heures)

que du bonheur !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire