mercredi 13 octobre 2021

Un ventilateur pour le châssis


Je sais que le châssis est terminé, et en même temps je sais tout ce qui ne va pas : manque le ventilateur pour refroidir le radiateur, la place y est, cette place vide est insupportable ! Or, je retrouve ce dessin du châssis Meccano, figure bien la pièce idoine, elle se révèle être le numéro 157, le fameux ventilateur !

Même si nos amis Anglais sont partis d'Europe, ce qui signifie désormais un transport international entre nous, avec des frais de douane et des délais augmentés, ils continuent, eux, de posséder de vieilles pièces, et d'en proposer aux acheteurs séniors de l'Europe entière !


Ils sont terribles avec leur £ivre, et avec leur système de mesure, qui se traduit par des filetages infernaux, mais enfin, il faut les prendre tels qu'ils sont !

Mon ventilateur arrivant enfin, j'arrête tout pour l'installer : heureusement, tout chez moi est démontable, et après quelques ajustements, l'engin est en place, tournant avec vélocité, même si, rien n'est parfait, il n'est pas entrainé par le moteur... trop tard, impossible de faire entrer la poulie du bas !

 






je sais bien, restent des problèmes !


le conducteur n'est pas à l'échelle, et j'attends son remplaçant

et puis, j'ai déniché de vrais cardans d'origine


ce n'est jamais terminé 

quand on cherche la perfection !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire