samedi 30 octobre 2021

Jacques Lasserre intime (2)




J'ai pris rendez-vous avec Jacques Lasserre : la Chalosse est toute rouille de l'été indien, je retrouve avec émotion la banlieue de Dax, "la dacquoise aux yeux noirs" chante dans mes souvenirs (1), nous avons deux heures pile d'autoroute, et avons décidé de déjeuner d'un sandwich aire des Pyrénées, si reconnaissable à sa sculpture des coureurs du Tour de France escaladant les grands cols. Las, l'un de nous a oublié son téléphone (je cacherai lequel), pas de QRcode = on n'entre pas, furieux, nous repartons sans déjeuner, alors que nous sommes triple-Pfizerisés ! Me voilà en phase avec le vitupérant-rouquin Adrien Quatennens, virerais-je "insoumis" ? Du coup, nous avons vingt minutes d'avance !





Pour faciliter le rendez-vous, sans doute un hommage de plus à Brassens, nous avons convenu de nous rencontrer à la (claire) fontaine. Pas de chance, la fontaine est vide, la pompe doit avoir une défaillance, mais la sculpture en pierre de Bourgogne est facile à repérer : deux chenapans sont penchés sur le parapet pour regarder l'eau sortir de sa source, figurent en bas les lettres J L, dessous le chiffre 04 : Jacques Lasserre 2004 la signature du sculpteur ! 




La maison est toute proche, avec l'atelier, décoré des gouges du sculpteur plantées droites dans leur support, et des photos d'oeuvres anciennes déjà en place dans d'autres villes, comme cette grande main, symbole du toucher, allégorie des cinq sens. Immédiatement, j'identifie le Centurion de Dax. Immédiatement, j'identifie la belle allongée ... toute nue, décidément Brassens aurait aimé !






émouvant, est-ce sur ce tabouret que s'assoit la modèle ?

est-ce le même tabouret sur lequel s'appuyaient jadis : Katia, ou Sophie, ou bien Jeanne... ou Margot ?


le Maitre est partout, représenté par ses anciens élèves de l'école d'Art de Bayonne





je m'en doutais, IL réalise bien l'ode à la femme... 

donc ne pouvait manquer de représenter Eve d'abord ;  Adam à ses côtés :


ceci précisé, Eve est bien partout !





Katia debout mesure 65cm. Elle est faite d'alizier, bois odorant très dur de la forêt d'Iraty






l'oncle Ernest de Mimbaste est toujours dans mes souvenirs

il ne ratait aucune corrida aux arènes de Dax : le combat de la vie sur la mort


mais cette fois, c'est la femme du torero que sculpte Jacques




et il me dit : -"retournez la vous allez voir" !




je ne sais plus où donner du regard



la dernière oeuvre : "le saut de l'ange"






elle a été sculptée dans une souche où figurait déjà l'amorce des membres

certaines oeuvres ont nécessité ... trois ans de finitions !

Jacques Lasserre appartient à toute une lignée d'artistes

père sculpteur, influence cubiste

frère peintre



des toiles partout

rare privilège d'être invité d'entrer ...un peu ...

... dans le cerveau de l'artiste ...

m e r c i


PS (1) :  j'ai été bercé à dix ans par ces paroles que chantait maman :


Ah grand Dieu qu'elle est belle, la dacquoise à l'œil noir

Quand sa vive prunelle, étincelle le soir

Lorsque sont doux sourire, sur ses lèvres arrive

Comme un léger zéphir, baisant les prêts fleuris

Baisant les prêts fleuris

Onde fugitive de l'Adour

Vous qui passez plaintive et sans retour

Gardez sur vos rives mes amours

Gardez mes amours, toujours, toujours

Son épaule est plus blanche que la neige des cieux

Son corsage qui penche, ses contours gracieux

Ses longs cheveux en frange qui tombent sur son corps

On croirait voir un ange qui va prendre son vol

Qui va prendre son vol

Onde fugitive de l'Adour

Vous qui passez plaintive et sans retour

Gardez sur vos rives mes amours

Gardez mes amours, toujours, toujours

Il se peut que sa flamme, un jour vienne jusqu'à vous

Mais je garde en mon âme, ce précieux nom si doux

Quand on aime on préfère, isoler son bonheur

Car il faut savoir taire, les secrets de son cœur

Les secrets de son cœur

Onde fugitive de l'Adour

Vous qui passez plaintive et sans retour

Gardez sur vos rives mes amours

Gardez mes amour, toujours, toujours

Toujours

Toujours

Toujours

https://www.youtube.com/watch?v=z2V1C_QxzGI



PS (2) : ce billet fait suite à : http://babone5go2.blogspot.com/2021/10/jacques-lasserre-sculpte-angelique.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire