mercredi 27 octobre 2021

Jasius au Cap Ferret

A chaque séjour à Saint-Paul-lès-Dax, pas si loin de l'Océan, j'admirais l'arbousier planté dans la haie mitoyenne : tous les ans, il devenait plus beau, comme tous les arbres d'ailleurs plantés depuis cinquante ans : j'avais tellement eu de difficulté à conduire mon élevage à l'époque, que je rêvais de chenilles profitant de toutes ces feuilles vertes, précédant l'apparition des fraises rouges, du moins ressemblantes aux fruits de cet arbre considéré comme habitant Toulon, et sur toute la côte varoise. (1)

Oui, les chenilles reproduisent sur la carapace qui couvre leur tête les quatre queues du futur imago. Oui ces plaques tombent à chaque mue, et se reconstruisent plus grandes avec la nouvelle peau. Oui la chrysalide est toute ronde et pend comme un fruit mur, mais vert au lieu des fruits rouges de l'arbousier : c'est vraiment un papillon extraordinaire !  




la dernière mue céphalique sur la feuille dessous


l'adulte va sortir : on le devine par transparence

mais les gens "normaux" le voient comme cela : le Pacha à deux queues

avide de figues mûres













comme il est difficile à photographier en vol, on présente quasi toujours  le dessous des ailes

exceptionnellement, il expose les ailes supérieures au soleil



et sur cette photo, c'est un vrai scoop

il se désaltère d'eau de pluie, laissée sur le barbecue ...


... mais nous sommes ... au Cap Ferret !

on va donc désormais le rencontrer 

plage des arbousiers, rendue célèbre par les petits mouchoirs

en mangeant des huitres :






on loue des pinèdes d'arbousiers sur place !


vous allez voir :

vivre avec des papillons, un jour prochain ...

va devenir ...tendance !


PS (1) : notre Pied noir d'Afrique

Je crois comprendre qu'on l'a vu aussi en Camargue : il colonise donc tout le Sud de la France !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire