mardi 19 octobre 2021

Aligot en Tarn & Garonne (3)

 Nous retrouvons les paysages vallonnés du Tarn et Garonne

et les panoramas lointains

quand on plante un petit cèdre à 25 ans, on le voit devenir cinquantenaire 50 ans plus tard



le métayer qui habitait une borde, était donc un "bordier"

en principe, les rats n'escaladent jamais l'étagère au plafond


la table d'une seule épaisse planche de noyer XVIIIè



dessous le coffre de noyer du Lot
dessus... vous allez voir !


bien sûr, les secrets sont cachés au grenier



-"quand j'ignore ce qu'il y a dedans, je goûte" !






le secret de l'aligot, est de le faire chauffer en tournant dans la casserole avec une cuillère en bois,

 pour qu'il s'amollisse tellement qu'on le tire en l'air

 sans qu'il casse, pour le découper au ciseau






l'aligot est relevé par le confit de canard : il est prêt quand il grésille

ce qui s'entend à l'oreille : le cri-du-confit-qui-cuit




un si joli anniversaire !


on recommence as soon as possible !


sous le soleil d'octobre, les paons du jour patrouillent

emmagasinant les rayons brûlants

avant de se cacher dans la borde



malgré le dérèglement climatique

le comportement des papillons reste immuable

en 2018, c'était ici la fête des vulcains !





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire