mercredi 9 décembre 2020

Quelles (belles) fesses, a Herse !

Vous devinez que je m'exerce aux jeux de mots ! Voici l'histoire : cause covid, l'Art lui aussi se montre en distanciel, par internet : les grandes galeries cherchent "la thune", et diffusent les photos de leurs merveilles en vente : c'est le cas de Fine Arts Paris, qui me propose une ballade virtuelle chez les exposants (virtuels) au cas où tombant amoureux d'une peinture, je taperais dans mon épargne (si mince) pour vider mon compte par Paypal d'un click&collect dématérialisé, succombant ainsi aux charmes des fesses... de la Belle !

https://www.blogger.com/blog/posts/7115368503367502925?blogID=7115368503367502925#scheduledposts

suis-je tenté par les fesses d' Herse ?

j'avoue que OUI, surtout qu'elles sont gratuites !

humour, le peintre est Belle !

quant à Herse, fille de Cécrops, j'ignorais qui c'est jusqu'à maintenant !


Comme je suis sensible aux détails, la façon dont Herse sortant de la douche a noué son châle bleu (transparent) sous la poitrine et à travers les fesses, en cachant tout et montrant tout, est jubilatoire ! En plus, elle se mire dans son miroir (pour vérifier qu'elle est Belle) et on la voit donc devant quand on voit simultanément son "derrière"

je comprends qu'un esthète amateur de fesses 
et de mythologie 
souhaite pendre cette toile en évidence chez lui ! 

Soyons sérieux une minute, et prenons attention aux autres détails :

Mercure par exemple arrive par les airs, soutenu par une force magnétique sans doute qu'il nous reste à inventer (grâce au plan de relance de Bruno Le Maire)  !




Cela nous permet d'observer le chignon-mignon-d'Herse, décidément très désirable

Vous aurez remarqué aussi que nous sommes à la mode de la re-découverte de Pompéi, le décor romain sublime, on a envie de reproduire tout cela chez soi !

on devine qu'Herse ne va pas en rester là, et qu'elle va tomber ... enceinte !

Une fois encore, j'ai l'impression que les acheteurs potentiels ne pratiquent que la langue anglaise

Pour vous occuper pendant votre confinement volontaire, voici les explications complètes :




mes salutations empressées à Gabriel et Antoine !


la suite... demain !


hier soir Armand a concouru à l'émission Prodiges

avec "Panis angelicus" de César Franck



la musique met de l'ordre dans nos peines ...

Julie Fuchs rayonnait, encore plus radieuse qu'Herse !

justement... "elle est seule dans la nuit" !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire