samedi 5 décembre 2020

Les Apollo de Soleil Sang-gyu


 Je découvre un nouvel ami entomologiste : un sud-Coréen, impossible au premier abord de déchiffrer son nom : je tente le traducteur : ça marche ! il se nomme Soleil Sang-gyu, et il collectionne les papillons ! 



voyez à droite la langue d'origine, comment voulez-vous traduire, si le traducteur de Monsieur Google ne vous aide pas ?

Notre Soleil Sang vit au centre de la Corée du Sud, à Wonju

et sa page facebook, la même que la nôtre, commente sa façon de dinner (en Anglais) !



Alors, cela devient très intéressant : je vous ai rabâché les théories de Darwin  et Wallace, sur l'évolution différente des êtres vivants selon leur localité. Linné a classé les papillons par familles, et à plusieurs reprises je vous ai montré les variations, notamment dans les iles, des papillons de chez nous, devenus différents : ces variations mettent particulièrement en lumière les dessins de nos propres lépidoptères, et il est amusant de voir comme ils changent, à la marge ou pas.

Voyez déjà le Papilio que montre Soleil Sang-gyu de Wonju (il faut lire à haute voix, je me mets au Coréen) : il a un air de famille avec nos Thaïs, et avec notre Flambé qui sont tous deux Papilionidae :


ce podalirius vit chez nous


voici son Machaon à lui, il ressemble au nôtre, mais plus contrasté, avec des ocelles rouges énormes

Alors notre Soleil levant monte à cheval, et escalade les montagnes de haute altitude de son pays. Il a soigneusement signé son attestation-dérogatoire-de-déplacement, et est autorisé à parcourir 20 Km à l'horizontale. Les Coréens ont ajouté une dimension (qu'a oubliée notre Premier Ministre) : l'altitude, il est autorisé à se rendre à 2500 mètres, et il a droit forcément comme nous à 3 heures pas davantage, car le covid chez lui comme chez nous met un certain temps à se réveiller, et les études américaines ont démontré qu'il devient féroce au bout de la 3ème heure pile poil chrono.

 Que va-t-il chercher là-haut ?

les Apollo de ses montagnes à lui, qui diffèrent des nôtres

voici deux Apollo suisses qui s'accouplent, bien, entendu en été, l'hiver impossible à cause de la neige :


et voilà ceux de Wonju


les Apollo d'altitude ont des taches noires et rouge différentes :




alors il fait un truc que nous ne faisons plus : il les naturalise, en plus de les photographier :










Je ne vous donne pas les noms, peu importe, il existe encore apparemment en Corée du Sud une diversité d'Apollo, pourvu que Soleil  Sang-gyu ne les extermine pas tous !

Soleil a des copains, comme Kim Jin

celui-ci vous rappelle notre Lopinga achine ?

et celui-ci (qui m'est cher) c'est Io


là-bas, il est resté le même : 

il est parfait !


certains râlent contre les réseaux sociaux

mais je n'aurais jamais trouvé Soleil Sang-gyu

sans facebook !


en voici des papilio d'Asie à vendre ...  sur ebay !




trouvé aussi sur facebook :


trouvé aussi sur le Point


la bureaucratie, c'est quand l'on  confond la fin, la lutte contre la pandémie
et le moyen, consistant à douter des citoyens, en leur imposant des procédures bureaucratiques inappropriées
conséquence : méfiance et perte de confiance
voilà comment les élites sont considérées comme agissant dans leur bulle,
déconnectés des réalités !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire