mardi 22 décembre 2020

Peintures de neige

 
Le covid ferait-il devenir (certains) de nous intelligents ? sensibles ? Ayant découvert l'essentiel (consommer) puis le non essentiel (ce qui est important dans la vie, pour lui donner un sens), j'entends l'autre jour un mec prononcer une phrase inédite ! Vrai ! Il a dit : -"je m'aperçois que j'ai besoin de beauté" ! Clair ! J'en suis tout retourné, voilà un mec qui a une conscience (avant il avait un portefeuille bien garni, et un estomac, une résidence principale, une secondaire ...qui lui était interdite) et voilà que l'interdiction d'aller voir un musée (dans lequel il n'aurait jamais mis les pieds avant) lui donne envie d'avoir envie !

tu as semé des graines, Johnny !

Il suffit après tout d'être interdit de quoi que ce soit 

pour donner une (furieuse) envie de passer outre !

La beauté la plus facile à contempler, après avoir regardé votre meuf avec un oeil objectif, pour retrouver la beauté qui vous a tant plus lors de vos premières rencontres, est l'Art, dont la peinture, d'où l'intérêt de la peinture, d'où les mecs qui en achètent très cher lors des ventes dont je vous parle périodiquement. Avant de vous montrer le dernier tableau de Georges Latour vendu plus de 4 millions, ce qui force l'attention naturellement (la fillette au brasier... vendue à Cologne, je vous montre bientôt) voici un florilège de peintures de neige, c'est la saison. Pas de remontées mécaniques fermées, ce qui n'empêche aucunement de mettre les raquettes, pour un vrai bol d'air !










Caillebotte à Paris



encore Caillebotte




c'est Gauguin











je sais : j'ai mélangé des peintures, on dirait des photos

et des photos, on dirait des peintures

dans les deux cas

la beauté c'est la neige !

PS : 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire