mardi 23 juillet 2019

Vous connaissez la livèche ?

... c'est une plante. Conseillée dans le frigo, pour enlever les odeurs !

La livèche, ou ache des montagnes, (Levisticum officinale) est une plante herbacée vivace de la famille des Apiaceae. Elle pousse dans les Alpes, les Pyrénées, l'Europe centrale et le Caucase en dessous de 1 800 m d'altitude.

Autres noms vernaculaires : Lévistique officinale, Lavas, Céleri perpétuel, Céleri bâtard, Céleri de montagne, Seseli, Angélique des montagnes, Herbe à Maggi.

La livèche est cultivée pour ses vertus phytothérapeutiques et est utilisée comme condiment dans de nombreuses régions.



Elle est même mentionnée dans le capitulaire De Villis (fin du VIIIè siècle) parmi les plantes potagères dont la culture est recommandée dans les propriétés agricoles de l'empereur Charlemagne, notamment à l'abbaye de Saint-Gall (aujourd'hui dans l'Est de la Suisse). C'est tout dire !

Pour la culture, il faut disposer d'un jardin. Pour les Parisiens, de quelques pots sur le balcon. Planter au printemps dans un sol riche, meuble et bien drainé. Tailler les hampes florales au fur et à mesure qu’elles pointent. Tailler également les grosses tiges à feuilles lorsqu’elles dépassent 45 cm pour encourager la densification et la formation de jeunes feuilles plus tendres.

Cueillir les feuilles lorsqu’elle sont d’un beau vert lumineux et d’environ 30cm de hauteur. Sécher les limbes séparés des tiges et des pétioles, à la noirceur, entre 25 C et 35 C.


Les feuilles sèches s’utilisent émiettées dans les sauces et plats cuisinés en sauce, les marinades et les vinaigrettes. Odeur et saveur de céleri prononcée et durable.

On peut diner d'une soupe de livèche ; voici la recette pour 6 gourmands :

-1 litre ½ d’eau légèrement salée mise à chauffer dans la cocotte.
-2 oignons jaunes
-2  poireaux,
-2 pommes de terre à soupe,  bintjes ….
-2 petits navets
-4 belles carottes
- 1 branche de thym, 1 feuille de laurier,1 gousse d’ail ... et deux branches de livèche.
- 2 Cuillères à soupe de concentré ou 20 cl de coulis de tomate maison.

-L’eau salée bout….nettoyer, éplucher, couper vos légumes  en petits morceaux (réservez les feuilles d’une branche de livèche)

-Mettre thym, laurier, ail dans la marmite ajouter tous les morceaux de légumes (sauf les feuilles réservées)
  
-Trois tours de moulin à poivre et on laisse cuire….Attention pas trop longtemps pour préserver les vitamines. 10 minutes à la rotation de la soupape en casserole à pression…
  
-Laisser la vapeur retomber(les légumes continuent de cuire)

 -Ouvrir, enlever le thym le laurier, passer 2 ou 3 coups de mixer il doit rester de très petits morceaux.
  
-Verser en soupière ou directement dans les bols ou les assiettes et 


terminer par les feuilles de livèches coupées finement.


incroyable la diversité des plantes !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire