mardi 30 juillet 2019

La fontaine, "source de l'amour" à Tarbes !

Je vous ai parlé de deux fontaines, voici la seconde, mais peut-être la principale ? Un titre pareil, "la source de l'amour" ... mérite d'être connu, non ?

on devine au fond devant la halle la fontaine des quatre vallées : on ne risque plus de voir la place Marcadieu vide aujourd'hui !

Tenue d’ériger une seconde fontaine place Marcadieu pour exécuter à la lettre le testament de Félicité Duvignau, (je ne vous ai pas narré toutes les anecdotes du legs de Félicité), la municipalité de Tarbes fit en 1895 le choix de l’oeuvre du sculpteur Jean-Jules Frére (1851-1906), natif de Cambrai, dont la maquette avait été récompensée au salon des artistes français de 1892. Le fondeur est Louis Gasne qui s'exécuta gratuitement ... sans doute subjugué par l'amour ?

Le groupe représente deux personnages. La femme nue, est personnification de la source. Vous en avez l'habitude ! Elle tient de ses deux mains et dans un geste gracieux, une jarre d’où s’écoule de l’eau. Un Amour ailé sous les traits d’un jeune adolescent, se tient à genoux aux pieds de la Source. Depuis que je vous en parle, le jeune adolescent est Eros, dans notre tradition Cupidon, reconnaissable à ses ailes ! Les deux personnages se regardent et se sourient. La femme est assise sur un rocher ; son corps menu est d’une grande grâce. Elle est coiffée d’un chignon retombant en une multitude de mèches dans le dos. Le jeune Amour a des traits presque féminins : c’est un mec, mais pas que, son moi intime caché est féminin (comme chez tous ceux d’entre nous qui aimons les Arts).

Leur complicité (à la source et Cupidon)

se lit sur leur visage souriant.


à l'origine les jets sortaient des bouches de tortues marines nageant dans l'eau mais ce système a été démonté








nos Pyrénées centrales sont parsemées de sources ...

... féminines ...

... vous avez compris pourquoi nous y sommes attachés !



PS : nous voici au musée de Cambrai, et voici "l'amour piqué" de notre sculpteur Jean-Jules Frère : il ne laisse apparemment pas indifférente la belle adjointe administrative photographiée (en extase) par la Voix du Nord !





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire