lundi 8 juillet 2019

J'ai testé pour vous la Table de Saint-Bertrand...

... Saint-Bertrand de Comminges naturellement !

Car le dimanche, une fois sortis de la messe dominicale, on regarde (une fois de plus) les sculptures des stalles : on trouve toujours quelque chose d'amusant et de nouveau, comme la roue de la fortune, fortune représentée par les plumes d'autruche, difficiles il est vrai de trouver sur place :


ou encore cette sirène qui fait fantasmer le pêcheur,

qui pour éviter la tentation, la regarde de dos :


ou encore cette autre Eve séductrice, (vachement bien balancée),

dont les attribués sexués 

sont particulièrement détaillés !


Donc il est l'heure de déjeuner, c'est à dire treize heures à l'heure espagnole, et nous avons réservé à la Table de Saint-Bertrand, car la tradition raconte qu'il avait fait de cet endroit sa cantine : à vrai dire, il faut redescendre dans la ville-basse, car nous étions-en-haut.


les eaux pluviales sont canalisées dans ces canaux vides l'été, nous faisons le chemin à l'envers

c'est complet car nous avons réservé presque toute la terrasse
https://www.tabledestbertrand.fr/


les hôtesses nous ont préparé un kir parfumé à la violette



même si la fleur de saison est l'hortensia rose



les rillettes de cabillaud, à l'huile de noix

le confit de poule

baba au rhum, ou tarte à la myrtille ?




une flute pour reprendre la route
Très sympa, on comprend que Saint-Bertrand appréciait

toujours partageur

je vous file le zéro six : 



mêmes avis positifs chez Tripadvisor :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire