vendredi 30 octobre 2020

Dernière ballade à Cardeilhac !


Il faut vachement s’organiser car à partir d’aujourd’hui, finies les promenades à plus d’un kilomètre de son épicentre ! Finies les balades sans but ! Finis les restaus gastronomiques nichés dans les campagnes espagnoles ! Finis les lèche-vitrines en ville… tout est fini d’ailleurs… à part commander sur Amazon, être livré à domicile dans les 48 heures, et ainsi … faire faire faillite aux petits commerçants !  

Alors la veille, hier jeudi, les courses finies (zut j’avais le droit de les faire aujourd’hui, grâce à ma nouvelle attestation dérogatoire !) me restait un après-midi de soleil pour trouver la dernière ballade ! La dernière avant … quand ? ? Je suis allé à Cardeilhac, dans l’arboretum, observer la lumière dans les feuilles d’automne ! Ce nom local est très ancien, ce serait celui d’un ancêtre Gaulois, un dénommé Caratilius, qui s’intéressait parait-il aux bois et forêts, l’ancètre de l’Office National actuel propriétaire.






Niché au cœur d'une forêt de 1000 hectares, l'arborétum de Cardeilhac est un parc domanial riche d'une centaine d’essence végétale. L'arborétum a été créé en 1913 dans un but expérimental, sur une ancienne exploitation agricole de 13 hectares.

A l'époque, Le chêne des Pyrénées (chêne tauzin) est décimé par l’oïdium. Les Eaux et Forêts testent sur différentes parcelles de nouvelles essences susceptibles de les remplacer. Les parcelles, disposées en étoile, donnent une esthétique particulière et remarquable à cet espace forestier dans notre région. On peut y découvert des chênes rouges, des cyprès de Lawson ou l'atypique cyprès chauve et ses racines extravagantes.











Cet Arboretum, à vocation scientifique, fut l’un des premiers créés en Midi-Pyrénées et le point de départ d’un profond remodelage de certaines parties du massif. Longtemps méconnu du public, il est resté préservé et son environnement est aujourd'hui apprécié des botanistes, des chercheurs de champignons, et des randonneurs.

 Une nature qui continue aujourd'hui à être préservée, et fait la fierté des forestiers, et des habitants du village de Cardeilhac voisin dont il porte le nom.

pas de bol, la maison était fermée, la veille de la fermeture cause confinement, de toute façon, elle est donc fermée désormais, et le restera (fermée) un bon bout de temps ! 








j'ignorais cette nouvelle pétition :


j'ignorais le nouvel attentat en pleine basilique Sainte Marie à Nice ! 

j'ignorais que Jean-Marie m'envoyait ce précieux cadeau :

15 chrysalides de Machaon de son élevage personnel :
extraordinaire, mille merci !

hivernage protégé à l'extérieur, mais en serre

seuls les Cardeilhacois peuvent désormais se rendre à l'arboretum s'ils résident à moins de 1 Km


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire