samedi 3 octobre 2020

Un balcon dans la mer


Comme à l’accoutumée, nous dominons la mer, plein Ouest, vue sur le port de Tarragone. En fait, les appartements sont construits sur la falaise, qui peu à peu s’érode sous les coups de boutoir de la mer. Va savoir pourquoi, c’est là que Faustina, l’épouse bien aimée d’Avitus (il ne pouvait rien lui refuser) avait choisi d’implanter sa piscine, alors qu’un peu plus loin elle aurait pu déambuler sur le sable de la plage, comme nous le faisons aujourd’hui. Un grand escalier servait de mur contre le rocher, et ses fondations existent encore, supportant l’accès actuel des courageux piétons. De là, le petit village de pêcheurs longe l’estran, tout blanc sous les toits rouges des tuiles romanes. L’hôtel la Torreta a fini par être vendu. Il a été démoli par un promoteur qui a eu l’autorisation d’édifier à la place un immeuble dépassant la hauteur des maisons, pour permettre aux acquéreurs de voir la mer par-dessus les toits. Une belle et grande grue verte donne désormais un air moderne au vieux village : le "progrès" des promoteurs immobiliers arrive ainsi même ici.







Pourquoi à l’époque où tout un chacun photographie n’importe quoi avec son portable, la vision du peintre est-elle toujours aussi attirante ? C’est qu’il a choisi de méditer devant un paysage, et son choix confirme le nôtre. Un peintre s’est installé dans les escaliers. Il a déployé son petit matériel dont un bocal à confiture rempli d’eau douce, et profite du rayon de soleil suivant l’orage de la veille pour délaver les nuages et peindre la mer. C’est un chic peintre, il dispose d’un joli pinceau à lavis en poils d’écureuil de Russie pure Squirrel de Winsor & Newton England numéro 6, de rares pinceaux impossibles à trouver.









Ouf il cède à l’habitude, et au lieu de photographier le paysage, il photographie son aquarelle : il va ainsi pouvoir la publier sur sa page facebook, et réunir (j’espère pour lui ) un maximum de likes.

cher peintre inconnu

je like ton aquarelle !





le temps des vacances enchanteresses prend fin

retour à la casa (et à la fraicheur automnale)

 imminent !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire