vendredi 9 janvier 2015

Je suis Charlie (4)


J'ai retrouvé l'âme de Cabu

J’ai l’habitude, personne ne croit mes petites histoires, pourtant je vous renvoie à une époque où l’on croyait que l’âme de défunts se réincarnait dans les papillons. Surtout forcément les papillons de nuit ! http://mesamispapillons.blogspot.fr/2011/02/me-reincarner-en-papillon.html


Henri Pierre Picou est encore un de nos peintres célèbres (plus on en cherche, plus on en trouve). Comme la diffusion des œuvres est internationale, il est plus aisé de trouver le titre anglais :  Weighing cupid and butterflies . L’idée est la suivante j’imagine : entre Cupidon (l’amour) et l’âme d’un Juste réincarnée, c’est le papillon qui est le plus lourd, of course :
  
En ce moment, les Guignols de l’Info nous montrent Cabu et Wolinski au Ciel, occupé par deux barbus, qui les accueillent en continuant de faire des plaisanteries. Ca les arrange bien à Canal+ qu’il existe un Ciel, sinon naturellement comment croire en l'enfer, et comment pourrait-on plaisanter de la Mort ?

Je préfère continuer de citer Chancel, qui a cette phrase superbe (du moins je trouve) « Je suis amoureux de ce qui nous est offert et que tous peuvent partager : arbres et fleurs, cette beauté a un sens et je me souviens d’avoir pesté contre Théodore Monnod qui prétendait « qu’elle n’était que le fruit du hasard »










Voici l’âme de Cabu réincarnée.























Tout ça c’est de la poésie 



bien entendu !








merci Henry Clive









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire