vendredi 23 janvier 2015

1848, le Pacte (14)


Beau nom : le pacte !

François Biard

La révolution parisienne de février 1848 renverse Louis-Philippe. La IIe république est proclamée, le suffrage universel instauré. Il y a 167 ans ! Ouf, on reconnait ce que l’on nomme « l’utopie républicaine de 1848 » ! C’est  l'abolition de l'esclavage. Affirmant l’égalité entre les hommes et leur droit naturel à la liberté, les philosophes du XVIIIe siècle engagent un débat sur la légitimité de l’esclavage. Des révoltes violentes, en 1791 à Saint-Domingue, provoquent une première prise de conscience. Pendant la Révolution française, en 1794, une première abolition de l’esclavage des Nègres dans les colonies est tentée, mais Bonaparte, sous la pression des planteurs antillais, le rétablit en 1802. Victor Schœlcher (1804-1893), sous-secrétaire d’Etat à la Marine en 1848, choqué par les horreurs du système esclavagiste, a consacré sa vie à la lutte pour l’émancipation. La République lui offre l’occasion de rendre effective et immédiate la liberté de tous les esclaves des colonies et des possessions françaises (décret d’abolition 27 avril 1848).

Frédéric Sorrieu nous décrit l'utopie républicaine en quatre tableaux


La révolution parisienne de février 1848 renverse donc Louis-Philippe. La IIe république est proclamée, le suffrage universel instauré. Connus dans les capitales européennes, les événements français réveillent les aspirations libérales et nationalistes. En mars 1848, à Vienne, à Berlin, à Rome et à Prague, des insurrections éclatent et contraignent les souverains autoritaires à la fuite ou aux concessions. Le pape, le roi de Prusse, celui de Bavière, l’empereur d'Autriche, accordent des constitutions et reconnaissent les libertés fondamentales. Les mouvements nationalistes ne sont pas en reste : alors que la Hongrie ou la Bohême imposent plus provisoirement leur autonomie aux Habsbourg, les différents Etats allemands et italiens posent les jalons d’une unité nationale.


on reconnait les valeurs universelles de la République ; le peuple-lion ; déjà l'organisation du travail !
Liberté, égalité, fraternité fleurissent sur les monuments
Il faudra attendre la 3è République pour voir s'instaurer l'Ecole. Ensuite les droits des femmes.

Enfin la Laïcité

L'utopie initiale n'a pas abouti en un jour !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire