samedi 15 février 2020

La villa Sestier à 26740 Sauzet

... nous sommes dans la Drome, et c'est une fois encore Patrice Besse qui nous invite à un séjour dans cette authentique villa Art nouveau, l'une des rares en France à être restée "dans son jus", comme si l'on était en Catalogne. En pratique, je cherche à savoir où en sont les travaux de réhabilitation de la villa Laurens à Agde, aucun rapport si ce n'est qu'Agde se trouve en Occitanie, et que j'attends comme tout le monde la visite espérée cette année, me permettant de retrouver les vitraux décrits en 2016 (1). M'intéressant donc aux vitraux, google me propose ceux, difficiles à voir dans leur entier, mais j'y parviens quand-même, de la villa Sestier, nous y voilà !


une fois de plus, on s'apercevra que le hall d'entrée est protégé des vents par des verrières superbes


Cette villa au décor "Art Nouveau" exceptionnellement bien conservé vient d'être classée monument historique au niveau national avec la villa Majorelle de Nancy et le "château Laurens" à Agde, on voit bien que les trois sont liés dans une similitude de l'art des architectes de la Belle Epoque.
























La villa appartenait à Honoré Sestier, fils et petit fils de notaire. Orphelin à 3 ans, Honoré a été élevé par son oncle maternel Legat. Celui meurt en laissant une grosse fortune au jeune Honoré alors âgé de 21 ans. Un tiers de cette fortune ira au village de Sauzet. Il fera bénéficier celui-ci ,d'une adduction d'eau à partir d'une source située à Condillac, sur des terres lui appartenant.

Le reste, il l'investira dans une demeure moderniste, avec un beau parc réalisé par Luizet, célébre architecte paysager. La maison et ses dépendances sont réalisées par Nicolas Vernon aidé de Francisque Chaleyssin  pour les décors et les meubles datés de 1902 à 1905.

Selon les préceptes de l’Art-Nouveau, Vernon se charge de superviser l’ensemble de l’édifice gros oeuvre mais aussi décoration intérieure et mobilier. Cependant si Vernon a bien dessiné les meubles de la Villa dont il dirigeait la construction, il ne disposait pas comme Gaudi ou Guimard d'un atelier d'ébénisterie. Pour les réaliser, il sous-­traite ce travail à Francisque Chaleyssin et Majorelle. Ces deux ébénistes déjà célèbres à l'époque n'ont cependant pas signé des oeuvres qui s'écartent considérablement de leur style habituel.






Les peintres Ollier et Baudin dessinent les vitraux exécutés par le maître verrier Thomas de Valence, dont l'atelier existe toujours aujourd'hui :  «Ollier invit Thomas pinxit 1905» peut on lire sur les vitraux de la porte d’entrée.






























Vous vous souvenez de la salle de bains de la Casa Navas à Reus ? Même principe : des vitraux et la baignoire ici décorée de fleurs... envie de séjourner dans l'eau chaude, et dans cette ambiance Nature !





Les collaborateurs de Patrice Besse savent prendre des photos qui donnent envie. A la fin de leur présentation d'un bien qui ici est à louer, l'annonce se termine par la rubrique : "Ce que nous en pensons" :

"La Villa Sestier est bien singulière dans son environnement provençal. À la lisière du vieux village où dominent les toits de tuiles canal, elle se distingue au bord d’une ruelle, laissant deviner son grand parc ombragé. Aux arrêtes aiguës des toitures débordantes et des façades rythmées de colombages et de sablières rouge sang répond la douce harmonie intérieure d’un décor Art-Nouveau miraculeusement intact : les bois précieux d’un brun soutenu se déroulent en volutes tandis que les verrières et les papiers peints célèbrent la nature colorée et fleurie. Tout est si parfaitement authentique que l’on serait à peine surpris de voir apparaître, le soir venu, corsets en dentelles, robes à traîne et fracs sombres virevoltant jusqu’au bout de la nuit".

nous sommes en 1920

les artisans sont des Artistes





qui peut me photographier la signature, qui serait par là, sur les vitraux de la porte d'entrée ??


PS (1)http://babone5go2.blogspot.com/2016/05/les-vitraux-laurens-agde.html

Autrefois, à Barcelonnette : http://babone5go2.blogspot.com/2012/09/s-comme-signoret.html

la salle de bains de la Casa Navas à Reus : ne pas confondre le WC et le bidet !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire