dimanche 16 février 2020

Vitraux Thomas à Privas

Je vous emmène voir d'autres vitraux de la maison Thomas à Privas, nous sommes en Ardèche. Le blason ancien du Vivarais, repris par le département, est un blason de France ancien affecté d'une brisure : une bordure d'or. Cette bordure porte huit écussons d'azur qui représentent les huit places qui envoyaient leurs députés aux États du Vivarais : Tournon-sur-Rhone ; Viviers ; Boulogne ; Largentière ; Joyeuse ; Annonay ; Montlaur et Bourg-Saint-Andéol. 

Pendant ma période Lyonnaise, j'ai séjourné à cinq reprises cinq ans durant dans la Capitale Privas pour inspecter la DDA, séjournant à l'hôtel la Chaumette, et m'égarant comme vous pouvez l'imaginer pour admirer les trains à voie étroite du Vivarais, avec leurs deux Mallet en état de marche.


Pour être franc, je n'avais alors pas prêté attention à l'Hôtel de Ville pourtant de style Art Déco, construit en 1937, qui ne passe pourtant pas inaperçu avec sa haute tour centrale hébergeant une énorme horloge.








Vous avez remarqué ? le blason représentant un chêne rempli de glands ? "D'argent au chêne terrassé de sinople, englandé d'or au chef d'azur chargé de trois fleurs de lys d'or". Avec la fameuse devise :  « Celle que la violence a détruite, sa propre énergie l'a ressuscitée. »

Privas est par ailleurs la seule Préfecture d'une ville de moins de 10000 habitants, qui n'a même pas de gare ! 

Je vous ai promis les vitraux Thomas : en voici quelques beaux exemplaires !







et naturellement, les blasons



La famille Thomas travaille à Valence depuis 1878. Jean-Pierre Thomas en a été le fondateur. Les descendants Jean-Bernard, Emmanuel et Laurent sont à la tête de l’entreprise familiale. La production de l’atelier est présente sur tout le territoire de l’agglomération mais aussi dans l’ensemble du département de la Drôme ainsi qu’en Ardèche, Isère, Savoie et Haute-Savoie. On trouve des vitraux Thomas en région lyonnaise et parisienne mais aussi en Afrique et aux États-Unis.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire