dimanche 2 février 2020

Philomène à Miramont


J'écoutais hier une émission sur les prêtres ... pédophiles, une bien dramatique histoire, qui donne un argument définitif aux non-croyants pour fustiger l'Eglise : il parait que meurent chaque année 700 prêtres catholiques, quand on en consacre cent ! Sur un simple plan démographique, les prêtres disparaissent à une vitesse grand V : chez nous par exemple il en reste trois pour cent cinquante églises, du coup la majorité des paroisses ont fermé leurs lieux de culte. Tout un patrimoine se vide, et quand l'église n'est pas vendue pour être reconvertie en immeuble d'habitation, en magasin, ou discothèque, elle devient un objet oublié, comme une tombe égyptienne.

Pourtant dedans c'est tout un pan de notre civilisation qui reste enfermé, et je vous ai promis au début de cette nouvelle année de vous montrer ce qui faisait l'intérêt de nos concitoyens le dimanche quand ils se rendaient à la messe, au lieu de parcourir aujourd'hui les grandes surfaces.

C'est ainsi que me promenant dans Miramont de Comminges, village arrosé par la Garonne et qui reste connu par les peintures de Nicolas Greschny en 1949, je rencontre  Monique B. Elle dispose de la clé, et a la gentillesse de m'ouvrir la porte.


Je croyais rencontrer Saint-Martin à qui l'église est dédiée...




et je trouve Philomène ...

... Filumena, aimée de la lumière !


mieux que cela, il y a deux statues :



la première, porte la palme, symbole du triomphe des martyrs

un nouveau Maître-verrier à mon palmarès


la seconde présente les attributs complets : 

le lys, symbole de pureté

et surtout l'ancre, rien de maritime là-dedans : quand à Marseille pour faire disparaitre un corps on le leste d'un bloc de béton ...pour faire disparaitre Philomène, les sbires de Dioclétien la lestent avec l'ancre d'une barque amarrée à la rive du Tibre. Sans doute la proximité de la Garonne a-t-elle conduit les constructeurs de l'église de Miramont à cette allusion à Rome ?


L'entrée de l'église est majestueuse : deux colonnes, et les statues plus grandes que nature de mon habituel Saint Jean Baptiste ; et un évêque qui soit est st Martin, soit encore Bertrand ?


St Jean Baptiste prend une pose de mannequin ?






Bien entendu, il y en a des vitraux ...



... et d'autres petites merveilles !


... et puis le baptistère est décoré par Nicolaï Greschny





J'ai retrouvé pour vous d'autres Philomène !




jeunes parents qui hésitez sur le prénom de votre petite fille :

prénommez là Philomène !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire