mardi 18 février 2020

Etre riche ?


C'est une question que tout un chacun se pose un jour ou l'autre. Je me souviens François Hollande et sa réponse à lui : c'était gagner plus de 4000 € par mois. On parle bien entendu après impôt, et lui, que je sache, est assuré pour ses vieux jours de montants largement supérieurs... que cela soit bien ainsi ! Mais voilà que le Figaro-Monsieur répond précisément dans son numéro du 15 février 2020, pages 49 et suivantes, et j'y vois enfin clair... il était temps !

très rare que la banque vous délivre des billets verts, je n'ai jamais vu de jaunes, encore moins de violets !


C'est assez compliqué mais assez précis, vous allez voir :

C'est en même temps (je l'ai placé !) une question de revenus (mensuels, annuels) et de patrimoine. 

En 2016 (je sais, la lenteur des statistiques est étonnante, mais...) le revenu médian disponible était, selon l'INSEE, de 1563€ pour une personne seule, le double soit 3030€ pour un couple sans enfants, et 3998€ pour un couple avec deux enfants.

On est considéré comme riche si l'on dépasse le double, le tout après imposition

6072€ pour un couple sans enfants, exemple des retraités.

Alors, le patrimoine ? 

Suivez moi : imaginons que pas-encore-mais-presque-riche, notre couple gagne 6000 Euros par mois. Suivant les critères bancaires actuels, il va pouvoir contracter un emprunt de mensualités 30%, dégageant par mois 1800€. Avec un taux de 2% et une durée de 20 ans, il va pouvoir rembourser un capital de 380.000€. Hors autres ressources, ce sera son patrimoine. Assez pour s'installer à la campagne où de tels revenus sont rares, pas assez pour Paris ou les grandes villes où, pour disposer de 100m2, le prix au m2 devrait être inférieur à 3800€/m2. On devine qu'avec les prix actuels, il soit impossible pour des nouveaux-riches d'acheter dans la capitale, quand le prix du m2 atteint les niveaux actuels !

pas très flatteur de constater où l'on se place dans ce classement majoritairement bleu !

Mais, quel patrimoine doit-on atteindre pour être riche ?

Le patrimoine moyen des Français est de 276.000€ par ménage en 2018. J'imagine que comme précédemment est riche celui qui dispose du double, soit 550.000€ ? Bien loin de celui des 132.722 foyers fiscaux assujettis à l'I.F.I, qui taxe les patrimoines supérieurs à 1,3 M€, encore le double ! Le redevable moyen a 68 ans, et son revenu fiscal annuel médian est de 118.000 Euros, quasi 10.000 Euros par mois. On devine bien qu'aux salaires classiques, s'ajoutent alors des revenus fonciers, des rentes diverses, 19% en pratique seulement touchant des salaires.

Le Figaro nous explique comment on devient riche, en ayant investi dans la pierre à Paris, où la progression est de +4,353% par an : un exemple : un appartement en 1968 valant 16000 Francs le m2 vaut 50 ans plus tard 10000€/m2, soit 4000 fois plus ! Or les 10000€ sont largement dépassés aujourd'hui !

La meilleure manière est certainement d'entreprendre, l'exemple mondial étant Bernard Arnault dont je vous ai parlé à plusieurs reprises ; Xavier Niel fondateur de free ; Pierre Kociusko-Morizet ... tant d'autres ...!

Une autre question est celle abordée avec brio par Gabriel Zucman, interviewé ce dimanche dans C politique : il est devenu l'un des jeunes économistes Français les plus écoutés aux Etats Unis, où il conseille le démocrate Bernie Sanders à retrouver le principe de 50 ans de taxation des riches aux Etats Unis, principe oublié de nos jours : les Américains ont tendance à penser que la progressivité fiscale est un souci d’Européens. Alors qu’en fait, historiquement, c’est l’inverse. Les Etats-Unis ont été à la fois le pays qui a été le plus loin dans la progressivité fiscale et celui qui a été le plus loin dans la voie inverse. Dans les années 1930, ils ont appliqué un taux quasi confiscatoire sur les plus hauts revenus : 90 %. Pendant la seconde guerre mondiale, Roosevelt a même carrément évoqué un taux de 100 %. Il voulait un revenu maximal légal ! Le Congrès a hésité, et ils se sont mis d’accord sur 92 % ! Zucman précise : -"on appliquerait ce principe mais en l'allégeant aujourd'hui en France, c'est 25 milliards que l'on récupèrerait" ! 
Devenir riche rend possible une vertu oubliée : en faire profiter les autres ! 

donner, revient toujours au centuple !

peut-être est-ce cela... la véritable richesse ?


dans la Nature, la richesse, c'est la diversité des espèces !

la bio-diversité se perd : rare de voir de tels rassemblements !



un cadeau sans valeur marchande :

les violettes sortent timidement dans l'herbe

quelle richesse !

et je ne puis vous communiquer le parfum... !

le bouquet de violettes du 14 février dure encore quelques jours après...!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire