jeudi 27 février 2020

L'agneau mystique de Van Eyck restauré





L’Agneau Mystique (ou « Adoration de l’Agneau Mystique ») des frères Van Eyck, achevé en 1432, est un chef-d’œuvre mondialement reconnu et l’une des œuvres les plus influentes au monde. Une étape incontournable de votre citytrip à Gand. Gand et non pas Gent ! Oui, citytrip, pas question de parler Français, nous sommes devenus citoyens du monde, et devons nous approprier la langue universelle de nos amis-brexiteurs ! Au total, les 18 panneaux du retable dépeignent des scènes bibliques avec une certaine magie et incluent les portraits de Joos Vijd, commanditaire des tableaux et marguillier, et de son épouse, Elisabeth Borluut.

« L’Adoration de l’Agneau Mystique est probablement la peinture la plus influente jamais réalisée. C’est aussi l’œuvre la plus souvent dérobée dans l’histoire de l’art ! »

voici en entier le panneau de l'agneau mystique, mais il n'est qu'une des pièces de l'ensemble


Je cite l’article de Noah Charney, à l’occasion de la nouvelle présentation de ce triptyque célèbre, après un nettoyage sérieux qui a ôté les surpeints et redonné à voir les expressions d’origine conçues par Van Eyck, magistral comme jamais.

Le monumental Agneau Mystique a été peint sur des panneaux de chêne recouverts de fines couches d’un mélange de craie et de colle animale. Les personnages ont été réalisés en couches successives de peinture à l’huile. La combinaison de ce travail minutieux et de peinture translucide confère au retable une dimension supplémentaire. Découvrez-la de vos propres yeux en allant admirer ce chef-d’œuvre. Vous constaterez qu’il semble en émaner une sorte d’éclat intérieur : la lumière divine.

Vous n’oubliez pas notre visite de Saint-Bertrand de Comminges au solstice d’hiver : Jean le Baptiste a annoncé six mois auparavant la déclinaison progressive du jour vers la nuit, pour annoncer « la lumière dans les ténébres ». La lumière est annoncée par : -« ecce agnus dei », la naissance du Christ, avec la métaphore de l’agneau du sacrifice donnant son sang pour l’humanité.


avant-après restauration


Hubert Van Eyck a peint une partie du retable, sans jamais pouvoir le terminer. Son jeune frère Jan, véritable prodige de la peinture, aurait achevé cette œuvre magistrale quelques années après la mort d’Hubert.


c'est forcément Jean, Johes le Baptiste, qui lit l'évangile de ... l'Evangéliste !

Le matin du 11 avril 1934, la ville de Gand s’éveille dans la stupeur : deux panneaux de l’Agneau Mystique, « les Juges intègres » et « Saint Jean Baptiste », ont été dérobés de la Cathédrale Saint-Bavon ! Ce méfait téméraire, irrésolu à ce jour, deviendra l’un des vols d’œuvre d’art les plus fascinants du 20e siècle.

Plus tard, le panneau « Saint Jean Baptiste » sera restitué de manière anonyme. Celui des « Juges intègres », en revanche, demeure introuvable. Vous pouvez aujourd’hui admirer l’Agneau Mystique dans la Cathédrale Saint-Bavon, bien qu’une reproduction remplace toujours le panneau volé « les Juges intègres ». Que l’on retrouve ou non le panneau manquant, cette histoire aura suscité des récits captivants et de nombreuses théories du complot et hypothèses mystérieuses.







Le chef-d’œuvre des frères Van Eyck à Gand a déjà été restauré à maintes reprises. De 2012 à 2019, il fait l’objet d’importants travaux de restauration et de conservation. Tout au long de son histoire mouvementée, l’Agneau Mystique a notamment enduré déménagements, variations de température et d’humidité, effroyables attaques à la scie et incendies.

Lors de l'exposition Van Eyck. Une révolution optique Les panneaux seront exposés à 2 endroits, le MSK et la Cathédrale Saint-Bavon. Les panneaux intérieurs originaux (sauf Adam et Eve) seront exposés dans la Cathédrale Saint-Bavon. Les panneaux extérieurs et intérieurs originaux (Adam et Eve) seront exposées dans le MSK. Afin que vous puissiez admirer l'ensemble de ce chef-d'œuvre dans la Cathédrale Saint-Bavon, les panneaux manquant seront remplacés par une copie haute résolution.










Anecdote captivante : l’Agneau Mystique a été sauvé en 1945 par les célèbres Monuments Men. À son arrivée, le retable est accueilli comme un roi par la population gantoise en extase, qui lui témoigne son respect en formant une haie d’honneur. L’histoire incroyable des Monuments Men, ce commando américain de l’art dont la mission consistait à restituer les œuvres d’art volées pendant la guerre, a été adaptée en film. Et les premières scènes de ce film, « The Monuments Men », se déroulent dans la Cathédrale Saint-Bavon à Gand ! 

dans la mine de l'Altausee
Vous hésitez à vous rendre en Afrique du Nord, à Thaïti ou au Pérou ?

restez simple :

Gand suffit largement !





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire