mercredi 9 mars 2022

Premier aurore !

La chance, enfin cela a été fait exprès, est d'habiter en ville, mais de pouvoir sortir à pied, emprunter le parcours dit "de santé", afin de pouvoir marcher, (afin  de pouvoir continuer de marcher), tout cela sous le beau soleil de printemps ! Car le printemps est bien arrivé : je constate cela, quand vole l'aurore, Anthocaris cardamines, le second papillon à voler après le Citron. Sauf que le citron en question est sorti d'hivernage, alors que l'aurore est tout neuf, sorti de sa chrysalide qui a passé, elle, l'hiver dehors, et a attendu que la température monte suffisamment : ouf, c'est fait, même si la neige peut encore tomber en mars, voire un peu avant les Présidentielles... tout le monde croit son retour ... ? non, le maintien de Jupiter dans son rôle de Président de l'Europe, quel Président, je parie que si d'aventure il lisait ces petits billets, il apprendrait très vite, et me donnerait aussitôt des leçons-en-papillons !

je ne m'en souviens jamais : ce sont des véroniques "petit chêne" !



J'arrive à la "source du bourreau", je pense évidemment à Vladimir massacrant les civils à Marioupol cloitrés dans les caves sans lumière, ni eau ni chauffage, la source est bien basse, le lac de Sède est vide, comme la Garonne est basse : il ne pleut pas !


et je regarde les orties, toujours regarder les orties : 

j'ai bien fait : une ponte de "petites-tortues" ?



c'est à cet endroit qu'un Monsieur Aurore me passe sous le nez

et se pose dans les orties : aucune cardamine à l'horizon !


la tête dépasse avec les antennes

ouf il y a des violettes, je le photographie dessus

et, Sous-Préfet aux champs, je cueille un bouquet bicolore et odorant pour ma meuf


au retour, la merveille de la Riviera, mais d'ici aussi : le mimosa sauvage explose de jaune








le printemps réel est arrivé

un jour bientôt, on va pouvoir fermer le gaz !

pour mieux s'en passer demain

les autres papillons peu à peu vont sortir

vais-je mettre les chenilles en cage ?

j'avoue hésiter : et préférer les laisser libres !




que c'est beau le printemps qui vient

qu'elle est fondamentale la Liberté !



PS : les nouvelles pleuvent, sur les journaux télévisés continus, les docteurs disant tout sur l'omicron enfin de retour dans leurs hôpitaux ; remplacés par cette multitude de généraux à la retraite, disant tout sur les manoeuvres de Poutine, et expliquant comment une armée massacre une ville, et pourquoi il est impossible d'imposer une couverture aérienne sur le territoire d'Ukraine.

comme tout le monde, je pense au titre d'Houellebecq "soumission" qui marquait encore récemment nos sentiments collectifs

le prochain titre pourrait être : "impuissance" ? 

Comment arrêter Poutine ?

Qui peut l'arrêter ?

Jusqu'où va-t-il s'arrêter ?

le bonheur par la consommation à crédit a trouvé sa limite :

il va falloir inventer la "sobriété énergétique"

il va falloir se limiter aux simples bonheurs de la Vie, de l'Amour, et de la Beauté

...c'est pas demain la veille : 

nos valeurs tremblent sur leurs fragiles fondations

c'est comme la mer à Rothéneuf : elle n'est pas loin d'atteindre mon fournisseur de fish & chips préféré !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire