vendredi 23 novembre 2018

Episode méditerranéen

Oui, il s'agit de météo. Encore un "épisode méditerranéen". On sait, (enfin on devrait savoir), que vivre en Méditerranée présente des inconvénients, c'est injuste, mais dans ce bas monde, rien n'est parfait ! L'inconvénient est qu'en automne, la mer peut être encore chaude ! Difficile à croire quand chez nous, pourtant dans le Sud-Ouest, les températures matinales peuvent être négatives, témoin la gelée du matin.


Je suis un peu fou je l'avoue volontiers, de regarder chaque matin la température de la mer près de Tarragone : ce matin, la Méditerranée a perdu un degré, pour descendre à 19° :



Je vous l'assure : tous ces derniers jours, la mer était à 20°, température supérieure à celle de l'air !

Alors l'eau s'évapore, est poussée au Nord (elle pourrait s'évacuer au Sud, mais elle monte rien que pour embêter les heureux habitants entassés sur la côte), et bloquée par les montagnes, se déverse sur des terrains étanches, à cause de l'urbanisation et des pluies précédentes. Les habitants des zones inondables vont à nouveau être inondés. Je les plains car ils ne peuvent faire autrement. Hier on a parlé des nombreux citoyens "piégés". 

Hier soir, Nicolas Hulot, bouche amère, tics nerveux, prédisait la fin du monde. Oui, il l'a répété, après s'être demandé s'il n'allait pas trop loin. Mais il a persisté : -"nous ne sommes pas victimes d'une simple bronchite, mais d'un cancer généralisé" ! Il nous avait montré auparavant la disparition de la mer de glace à Chamonix, et nous avions en mémoire la baisse du lac d'Annecy. Il s'est interrogé de la façon dont demain nous refroidirions les centrales nucléaires, et je me suis souvenu que la centrale de Golfech nécessitait un débit (froid) de 10m3/s l'été, que faire si la Garonne descendait au-dessous ?

J'ai beaucoup de sympathie pour Nicolas Hulot, dont une majorité de spectateurs du débat d'hier ont à nouveau eu le sentiment qu'il était bien à sa place comme "lanceur d'alertes". 

"Faire Cassandre" !

"faire Cassandre" est indispensable, c'est un préalable. 

tiens ! le mythe du déluge nous interpelle !

qu'aurait fait Noé :

et après ?

s'agissant du Président de la République : -"Je pense qu'on ne mesurait pas la même gravité. On n'avait pas le même diagnostic sur l'état de la planète et sur les menaces qui pèsent sur l'humanité", a-t-il affirmé.




http://babone5go2.blogspot.com/2018/08/liberte-nicolas.html
https://babone5go2.blogspot.com/2018/11/ou-sont-donc-passes-les-papillons.html
https://babone5go2.blogspot.com/2018/10/trodo-pado-ctro.html

PS 2 : découverte de Céline Imart, jeune agricultrice du Tarn, 150ha, ex Sciences Po, la langue bien pendue, on a plus que jamais des Agricultrices de haut niveau !

Dans un genre parallèle, celui des femmes qui montent au créneau, Gaelle Regnard, Ingénieur du Génie Rural, donc Ingénieur des Ponts et des Eaux et Forêts, nommée Directrice Générale de la Fédération nationale du Crédit Agricole : chapeau !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire