mardi 6 novembre 2018

Coin de jardin avec papillons de Van Gogh à New York

Il est plus facile de consulter les grandes peintures dans les catalogues que dans les musées ! Une fois de plus, c'est Christie's qui annonce la nouvelle : la vente du 11 novembre à New-York :


Est dispersée la collection de Herbert et Adele Klapper, et au milieu des merveilles des impressionnistes Français, (et de Picasso), le lot 40A, avec sa petite tache rouge au centre.



  
Comme je n'ai aucune chance d'égaler le commentaire de Christie's, voici la traduction française du long texte qui fait la promotion du tableau, dont l'estimation est pour le moment secrète : "estimate on request" !

"Quelque chose de très vivant" - Coin de jardin avec papillons de Van Gogh

Offerte le 11 novembre chez Christie's à New York, cette peinture marque le moment où l'artiste a «franchi le fossé avec l'art contemporain».

C'est google qui traduit, ça se sent à des détails, même si de temps en temps je corrige !

"L'année 1887 fut une année de transformation pour Vincent van Gogh , qui venait de rentrer à Paris après 10 ans d'absence de la ville. Inspiré par un mouvement artistique révolutionnaire, l'impressionnisme, il a créé un paysage captivant qui deviendra un exemple clé de son style radical.

«Ce que les artistes exigent de nos jours, c'est quelque chose de très vivant, de couleurs vives et d'intense intensité», écrivait Van Gogh, exalté, à sa sœur Wil durant l'été 1887. L'excitation du peintre hollandais fut la découverte d'un nouveau mouvement artistique qui a explosé sur la scène artistique parisienne dans les années 1870. «À Anvers, je ne savais même pas ce qu'étaient les impressionnistes», a-t-il écrit à un ami. "Maintenant, je les ai vus et, même si je ne fais pas partie de leur club, j'ai admiré certaines images impressionnistes."

En 1886, lorsque Van Gogh rentre en France pour vivre avec son frère Theo, l’impressionnisme en est à sa deuxième phase. Des artistes tels que Georges Seurat et Paul Signac s’efforcent de clarifier les techniques brillantes, mais follement sauvages, du groupe.

Enhardi par l'exploration de la lumière et de la couleur par les impressionnistes, Van Gogh commence à travailler sur une série de tableaux que l'historien de l'art, Richard Kendall, a décrits comme étant tout à fait transformateurs. «Entre l'hiver 1886 et l'été 1887, Van Gogh a effectivement franchi le fossé avec l'art contemporain», explique Kendall.

Vincent van Gogh (1853-1890), Coin de jardin avec papillons, 1887. Huile sur toile.  50,4 x 61,4 cm.  Estimation sur demande.  Offert le 11 novembre lors de la vente de soirée impressionniste et art moderne chez Christie's à New York.

J'interromps un instant ce commentaire érudit, pour vous rappeler que "offert" a la signification du mot espagnol : oferta, qui signifie réellement : for sale, à vendre !


si les piérides sont bien à droite, l'insecte rouge au centre parait être une coccinelle ailes ouvertes en vol

"Exécutée de mai à juin 1887, Coin de jardin avec papillons marque ce tournant décisif dans la carrière de l'artiste. Peint à une époque où les expériences photographiques repoussaient les limites des conventions picturales, c’était la nature au premier plan - une rupture profonde avec le paysage traditionnel. En son centre, six papillons se détachent entre le feuillage, leurs ailes iridescentes de taches blanches et rouges. Le point de vue élevé de la peinture suggère que Van Gogh s'est simplement assis sur un banc de parc et a peint ce qu'il a vu à ses pieds - pourtant, le résultat est tout sauf myope.

Fait intéressant, le parc Van Gogh utilisé pour Coin de jardin avec papillons se  trouvait à Asnières, une petite banlieue parisienne située au bord de la Seine, qui, au milieu des années 1800, est devenue une destination prisée des touristes à la journée. (Aujourd'hui, la ville est peut-être surtout connue pour le cadre du chef-d'œuvre de Seurat, Un Dimanche à la Grande Jatte .) Ici, Van Gogh se familiarise avec de nombreux jeunes impressionnistes, dont Emile Bernard et Signac. Ils l’inspirèrent pour adopter certaines de leurs techniques expérimentales, notamment le pointillisme, que Van Gogh avait découvert pour la première fois lors de la huitième exposition impressionniste en 1886.

Pourtant, Van Gogh n’a jamais été un défenseur de la structure ou des règles. Sous son pinceau, les points soigneusement ordonnés de Seurat ont été volontairement détendus et appliqués avec une intensité furieuse. On ne sait pas ce que Seurat a pensé de la tournure très personnelle de Van Gogh sur son invention, mais cela ne semble pas déranger Signac, qui est devenu un ami de Van Gogh et a été intrigué par ses passions fébriles.

Plus tard dans la vie, Signac décrirait une journée passée à Asnières avec Van Gogh: «Nous avons peint sur les rives du fleuve et mangé dans un café de campagne, puis nous sommes rentrés à Paris à pied, dans les rues de Saint-Ouen et de Clichy. . Van Gogh portait une blouse de zinceuse bleue et avait peint des taches de couleurs sur les manches. Tout près de moi, il marchait en criant et en gesticulant, agitant sa toile surdimensionnée fraîchement peinte, se maculant la peinture sur lui-même et sur les passants.

"Alors que l'été s'achève, l'attention de Van Gogh se tourne vers le sud, vers Arles. Coin de jardin avec papillons  anticipe les peintures de jardin qu'il réalisera à l'asile de St Rémy en 1888 à la suite d'une dépression mentale, les papillons étant peut-être une métaphore appropriée pour la fragilité de sa vie tragique".

"Coin de jardin avec papillons,  qui appartenait à l' origine aux collections de Theo van Gogh et de ses descendants, a également appartenu à Joseph Reinach, journaliste et homme politique français du XIXe siècle, auteur de l'Histoire de l'affaire Dreyfus en 7 volumes". Il était amateur d'art, et a légué à l'Etat une belle collection dont Bords de Seine de Van Gogh.

Henri Gervex : "A la République Française", a représenté Reinach, directeur du journal avec barbe et moustaches le 2è à partir de la gauche. E Spuller à droite lit le concurrent "le Temps"
Bords de Seine 1887





autre biotope, autres piérides, autre lieu : Saint-Rémy de Provence

Herbage aux papillons, National Gallery, Londres

1 commentaire:

  1. Nous sommes le 12 novembre, et il devient possible de connaitre la fin ! Sold for $279.253.500 ! Je suis heureux pour les papillons !

    RépondreSupprimer