mercredi 24 octobre 2018

Triste journée d'automne

Nous avons déjà vécu, en automne, d'aussi tristes journées, avec la disparition d'un être cher, très cher. Une fois encore, la liste indélébile que nous avons tous en tête, parents et proches, oncles et tantes, cousins cousines, classés par date de naissance, est impitoyablement mise à jour par la Grande Faucheuse. Quand on a son nom dans la liste, il monte inexorablement d'un cran vers le haut. Nous étions réunis hier dans l'émouvante église romane de Saint-Paul-lès-Dax, dans l'hommage et le souvenir de notre dernier oncle, né en 1928.


Il avait vécu la guerre, avait passé le Brevet Technique Industriel, ce qui n'était pas rien à l'époque, participé à électrifier le Sud-Ouest, trains, villes et villages. Tel Voltaire il cultivait son jardin, collectionnait les livres de Balzac, tournait des pièces avec son tour à métaux, avec lequel il me fabriquait de ci de là des pièces d'automobiles. 

C'est lui qui m'avait appris qu'André Citroën aurait aimé faire participer Pierre Benoit à la Croisière Noire, mais que, Pierre ne parvenant à manier une automobile, malgré les leçons particulières de conduite, il avait du s'en séparer, ce dernier, du coup écrivant l'Atlantide !


Pour cette (seconde) locomobile Merlin de Vierzon fonctionnelle, il s'était désigné comme 

Jacques Cardin.
Constructeur


Personne ne lit plus aujourd'hui Mademoiselle de la Ferté, qui fait allusion à Dax, à l’Adour, et tous ces lieux que Jacques a aimés. Je me bornerai à quelques lignes de l’Atlantide :



"Mourir, aimer. Comme ces mots résonnent naturellement dans la salle de marbre rouge. 
Comme Antinéa paraît plus grande au milieu de cette ronde de statues blêmes. 
L’amour a-t-il donc besoin à ce point de la mort pour être ainsi multiplié" !




PS : https://babone5go2.blogspot.com/2013/10/triste-automne6.html



les études secondaires techniques

le fameux livre de comptes journalier retrouvé : 1937-45

la boutique STEAM-Delaby rue de Bourgogne :
des maquettes extraordinaires !

ami du Vieux Saint-Paul


cette jolie Merlin est de Maxwell Hemmens, à l'échelle un peu plus petite de 1/12. En réalité, elle fonctionne avec un petit moteur électrique, pas à la vapeur. Elle pèse 10Kg sur son socle de 78x40x65cm
pour l'acheter, il faut se rendre en Allemagne à Mülheim dans la Ruhr, et sortir 4400€

https://www.youtube.com/watch?v=VwIEgKC98c0




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire