jeudi 24 octobre 2013

Triste automne…(6)


La météo est bonne, l’été indien est fidèle au calendrier, les feuilles rousses de l’automne rutilent de couleurs pourpres et jaune, tout va bien. Il fait même très chaud ! Nous sortons (pantelants) de nos quinze jours consacrés aux vraies choses de la vie, désintoxiqués de télé ! Il paraît que tous les pays d’Europe, mieux, les Etats-Unis d’Amérique eux-mêmes, scrutent (avec délices) les nouvelles taxes imaginées jour après jour par Bercy ! Maintenant, ce sont les PEA qui sont taxés, rétroactivement ! Demain je ne sais quel prélèvement supplémentaire sur les bénéfices des artisans ? Il paraît que les clubs de football (qui étaient en train (vertueusement) de redresser leurs comptes), râlent, maintenant que les 75% qui leur sont imposés vont les affaiblir dans la (rude) concurrence mondiale. Je compatis, avec tous les chômeurs, eux aussi à la peine, pauvres clubs de foot Français taxés, les bleus sont mal barrés !

Les nouvelles de Dax sont graves, nous nous y sommes rendus hier, dans un aller-retour rapide. Je vous ai déjà parlé de Dax avec les peloïdes : http://babone5go.blogspot.fr/2011/12/peloide-dacqs.html , puis du bas-relief du bien et du mal :


C’est dans cette même église que nous avons accompagné Jacqueline pour la dernière fois.


La langue ici est le « patois », quasiment l’occitan qu’utilisa en son temps Bernadette Soubirous, et on a chanté :

Estéle de la ma

Estéle de la ma, en tout méchan passatye,
Guide lou tou maynaytye, e nous qu’ét prométem,
Dét serbi, de’t aïma, toustem ! toustem !

A l’hore dou gran biatye
téntats prou démoun yalous
Ent’a qu’ayim couratye,
prégue é pleytéye pèr nous.
Tu, la May dou Yutye,
Tu, qui ès lou Réfutye dous pécadous.


Ca m’a fait tout drôle de me retrouver des racines pyrénéennes,
plus précisément… de Bigorre,

alors que je me sentais si … corse, puis breton, et normand...

On est tous frères du même pays !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire