dimanche 19 janvier 2020

Sainte Catherine à Labarthe de Rivière





J'ai été averti d'une inhumation à Labarthe de Rivière : il faut dire : "obsèques". Non seulement l'église sera ouverte, mais aussi chauffée, une occasion unique d'entrer ... en avance ! Surprise : Jean l'Evangéliste accueille les entrants, protégé par une grille infranchissable. Son alter ego le Baptiste est bien présent lui aussi, sur un vitrail dont je ne trouve pas la signature. Mais nulle trace de Julien, à qui l'église est pourtant consacrée ! Il faut dire qu'il existe plein de saint Julien, et que même l'Eglise s'y perd ! Un érudit local écrit : "dès 1639, on trouve une note de l’église paroissiale Saint-Julien de Labarthe. Mais de quel Saint Julien s’agit-il ? Le Moyen Age vouait un culte particulier aux martyrs, ce qui fait supposer qu’il s’agirait de Saint Julien de Brioude. C’était un soldat romain né à Vienne, disciple de Saint Ferréol. Invité à quitter Vienne où sa foi était trop connue, il se rendit en Auvergne mais fut retrouvé par ses persécuteurs qui lui tranchèrent la tête et la rapportèrent à Vienne comme trophée. Ceci se passait vers 304". Belle époque !























alors, Julien serait-il exposé sur l'autel central ?


est-ce lui, à droite du Christ en croix, avec une tunique romaine ?


une belle Virgo mater ...





et je trouve Catherine, couronnée :


c'est bien elle :


on ne l'identifie pas par le chapeau, ici une couronne, mais grâce à la roue du sacrifice :




























toute l'information se trouve dans Sounats :


... au retour ... je m'arrête devant la porte (fermée) de l'église de Valentine :

obsèques prévues le 21 janvier 
j'ai déjà rendez-vous !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire