dimanche 6 février 2022

Licornes ?


une Licorne arabe rarissime, née aux Haras de Tarbes, années 50


Quand on entend à la télé le terme "Licorne", les anciens comme moi ne peuvent s'empêcher de penser à ce cheval féérique doté d’une corne de narval sur le front. Même si l'iconographie dans les Arts est abondante, c'était la promesse de l'exception, Pégase volait et pouvait se défendre. mais le mot signifie autre chose aujourd'hui : il s'applique au domaine de l’entrepreneuriat. La définition économique reste un peu la même : il s’agit de l’entreprise que tout le monde rêve de lancer mais que très peu auront le privilège d’atteindre : 

...elle vaut plus d'un Milliard ! 


quand le Tintoret représente Dieu créant le Monde, il n'oublie pas l'esturgeon ; et il place une Licorne en haut à droite

pareil pour Brueghel : le Créateur explique la Création à Adam, à l'époque il existe des Licornes



Le terme a été inventé seulement en 2013, aux States. J'ai donc des excuses pour le découvrir seulement maintenant ! Concrètement, il s’agit d’une « startup des nouvelles technologies créée il y a moins de dix ans et valorisée à au moins un milliard de dollars avant d’être cotée en Bourse. » C’est en 2013 que cette définition a vu le jour grâce à Aileen Lee, une spécialiste américaine du capital-risque. Elle a mené une étude qui démontre que moins de 0,1% des entreprises dans lesquelles investissaient les fonds de capital-risque atteignaient des valorisations supérieures à 1 milliard de dollars. Son choix se porte sur le mot « licorne » pour une raison très simple : il renvoie à une notion de rareté et d’irréel.

Naturellement, je cherche la fiche Wiki d'Aileen, elle en a une, elle n'a que 52 ans, c'est une investisseuse providentielle américaine, fondatrice de Cowboy Ventures. 

Lee (car j'emploie son diminutif, vu notre proximité intellectuelle) a donc inventé le terme de Licorne (on dit en Américain "Unicorn") maintenant utilisé dans la Silicon Valley dans un article de Tech Crunch "Welcome To The Unicorn Club: Learning from Billion-Dollar Startups" tel que décrit dans le New York Times. Une licorne est généralement définie comme une startup privée qui a une valorisation de 1 milliard de dollars ou plus - quelque chose de rare (comme une licorne) !



En 2018, Lee, fille d'immigrants chinois vous aviez deviné, est vraiment devenue philanthrope, le rêve de ceux qui ont réussi, et veulent partager cette réussite avec les autres, la vraie fonction du "ruissellement". cher à notre (cher) Président, Président de l'Europe, une promotion méritéeElle a cofondé All Raise, une organisation à but non lucratif qui cherche à augmenter le montant du financement que les femmes investisseuses reçoivent. L'organisation a été fondée en tant que collectif par plus de 30 investisseurs en capital-risque qui plaident pour l'augmentation de la présence des femmes dans le capital-risque. Lee a décrit l'importance de l'organisation en disant : « Nous pensons qu'en améliorant le succès des femmes dans l'écosystème technologique soutenu par le capital-risque, nous pouvons construire une communauté plus accessible qui reflète la diversité du monde qui nous entoure". Valérie Pécresse devrait raconter cette jolie histoire pour confirmer que les femmes peuvent enfin rendre la Société meilleure !

Le terme licorne était initialement réservé aux entreprises américaines, mais s’est ensuite élargi pour désigner toute entreprise innovante qui rassemble les caractéristiques suivantes : 

Une activité marquée par l’innovation ; une offre disruptive ; une croissance ultra-rapide financée par des fonds extérieurs ; une valorisation à plus d’un milliard de dollar qui se fait dans les 10 ans qui suivent la création de l’entreprise.

J'en reviens à la France, et à la relation du livre "50 cartes avant d'aller voter", dont je vous parlais il y a deux jours, le 4 février.

http://babone5go2.blogspot.com/2022/02/50-cartes-voir-avant-daller-voter.html

Je ne vous ai pas tout dit, mais page 41, je trouve ce tout petit tableau


non seulement nous avons des Licornes, mais il y en a dix :

grâce au covid, j'en ai utilisé une : doctolib, merci pour les rendez-vous médicaux !

récemment j'ai acheté une poignée de douche à manomano (sans le faire exprès)

Monique et Ondine utilisent couramment blablacar

en voilà trois ...


... mais les 7 autres, je les découvre ! 

Alan, une assurance santé qui fait simple !

j'imagine que ce n'est pas la Sécu ? donc, une mutuelle de plus ?

Mirakl ?

astuce, cela renvoie à Miracle !

c'est une plate-forme pour transformer votre boutique en e-boutique

comme le fait Auchan, et plein de boites lançant leur e-commerce, comme le fait modestement ce blog (qui ne vend rien, sauf des idées ... gratuites) !

Deezer c'est un truc à 10,99€ par mois

vous permettant d'écouter de la musique sur votre smartphone

Voodoo

je n'arrive pas à comprendre à quoi ça sert :

dans le monde d'avant, comme par exemple Lid'l, "un besoin, un produit"

maintenant, je n'ai plus de besoin, Voodoo me propose portant tout ce dont je n'ai pas besoin ?

c'est avec cette Licorne que j'ai conscience d'être décalé

(déclassé ?)

je continue à fabriquer des jouets Citroën, qui ne servent à rien ni personne

et tout le monde va chez Voodoo ?


OVHcloud ?

je devine : une Licorne française, qui parle Anglais, et vend des serveurs

j'imagine être hébergé par quelqu'un de ce genre qui s'appelle Blogger ?


Ivalua

je comprends que c'est une boite française installée en Californie

je ne comprends décidément rien à notre monde d'aujourd'hui ?



plus que deux ! 

Dataiku

cette Licorne serait installée à New-York ?

sympa, ils me demandent mes coordonnées


reste un mystère : Ynsect, me fait penser à Insectes ?

peut-on faire une Licorne avec des papillons ?

c'est presque cela : dans le monde de demain, plus de viande, plus d'oeufs, de poulets et autres animaux martyrs :

on élève des insectes, on les aime

et on les "bouffe" car ils ne disent rien, et n'auraient pas de conscience

(j'en doute) !


c'est très bon, c'est très nutritif, 

et c'est apparemment très rentable ?

enfin un truc moderne

dont je ne suis pas complètement 

étranger ?


ah la french Tech !


quand je pense que tout est parti de là :


petite Licorne en devenir


des dames à la Licorne ... avec des papillons !


nous sommes allés voir : Adieu Paris

c'est plein de vielles Licornes :


Un vieux bistro parisien au charme suranné : la Closerie des Lilas. Huit messieurs à table, huit grandes figures. Ils étaient les « rois de Paris »… Des trésors nationaux, des chefs-d'œuvre en péril, des cabotins qui finissent mal. Un rituel bien rodé... Un sens de l'humour et de l'autodérision très abîmés. De la tendresse et de la cruauté. Huit vieux amis qui se détestent et qui s'aiment. Et soudain un intrus...Benoit Poelvoorde... il est exclu de ce diner (de cons), alors que Depardieu, lui, reste prudemment chez lui. A la fin, personne ne veut payer ...comme d'habitude, et Benoit chante au piano de Gérard Daguerre cette chanson de Robert Charlebois :

..."si vous saviez 

comme j'me sens vieux" :


une Licorne qui vieillit, c'est pathétique !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire