jeudi 27 janvier 2022

La France décroche ? non ! Agnès se trompe !



Regardez ce que je trouve dans le Figaro dominical :


Ce n'est pas possible : tout va bien chez nous, même le Président, toujours jeune cinq ans après, le dit :

" le pouvoir d'achat après covid non seulement n'a pas baissé, mais il a augmenté"! 

les impôts n'ont pas augmenté mais ils ont baissé ! 

à ce propos le chômage n'a pas augmenté mais il a même terriblement baissé

(il n'y a plus que trois millions de chômeurs !)

les entreprises manquent d'ailleurs cruellement de main d'ouvre, et de matières premières

à ce propos les Chinois pillent nos forêts en achetant le chêne très cher, 

 pour nous renvoyer le bois d'oeuvre transformé, (cela veut dire qu'on a du bois) !

et puis nous sommes en train de terrasser le covid

(comme Saint Michel terrassait le démon)

pass-vaccinal supprimé pour l'ouverture de la campagne présidentielle !



et voilà que Madame Agnès Verdier Molinié (une fois de plus) alimente son fonds de commerce de diatribes négatives prétendant que tout cela serait faux, et que le VRAI état de la France serait

"qu'elle décrocherait" !

faux, au moment où la France prend la Présidence de l'Europe ?

pire : une trahison !

Vous savez que je compte bien que le Président reconduit va baisser pour la seconde fois mon (injuste a-t-il dit) taxe d'habitation en octobre 2022, et attends donc (en serrant les dents) que s'achève cette période troublée dans laquelle nous sommes, en plein hiver, avec le prix de l''essence qui monte, avec le dollar qui s'apprécie, le Président pas encore candidat, François qui se représenterait, les primaires de la gauche pas encore terminées, dans cette ambiance contestataire qui prétend que ...

... nous décrocherions ?

Pire encore, alors que nous sommes au monde dans les six premiers (après l'Amérique, la Chine, et quelques autres continents, quand-même) voilà ce qu'assène Agnès :


 
Oui, 23ème rang mondial pour la richesse par habitant ! derrière nos copains européens, derrière Israël et tutti quanti ! Seuls les Italiens seraient moins bien lotis ! Ces chiffres doivent être faux ! D'ailleurs, même Eric Zémour avec sa critique facile parait l'ignorer ! Je n'entends d'ailleurs pas la Gauche le prétendre, en fait personne n'en parle ... par honte de se l'avouer, pas de quoi pavoiser si c'est vrai ! 

Et puis, ce pamphlet affirmant que l'on travaillerait moins en France : FAUX !

Peut-être que l'on peut dire cela du privé, de l'Industrie puisqu'elle a vu fondre ses emplois de 2 millions dans un autre tableau, mais regardez : dans l'Administration, le monde entier salue nos Fonctionnaires dévoués, zélés, ayant réussi l'impôt à la source ; distribué des étrennes aux aînés à Noël, ayant distribué des masques ; des vivres pour les déshérités ; des vaccins pour la majorité ; gardant les gosses quand les parents vont travailler ; éduquant, instruisant des mômes pourtant rebelles pour leur inculquer les valeurs citoyennes ;  soignant en priorité les non-vaccinés, poursuivant les voleurs, les violeurs et autres féminicides ... tiens, ramassant (la nuit) les ordures à Paris, à Marseille, avec quelle abnégation... et j'en passe... j'ai tort, j'oublie les cheminots, conduisant les trains, le jour, la nuit, là encore, avec quelle "abnégation" : synonyme ? renoncement... sacrifice ! La vérité ? la France manque de fonctionnaires partout dans tous les secteurs, et doit absolument en augmenter le nombre et surtout les rémunérations, car s'ils sont certes nombreux, (mais pas assez) ils sont très mal payés, comment voulez vous qu'ils aient du rendement dans ces conditions ? 

7 milliards d'heures travaillées en moins...  : pas possible !

le modèle français consiste à "consommer à crédit"

pourquoi produire chez nous ce que les Chinois produisent chez eux

et qu'on leur achète KoiKilenkhoute ? ?

la dette ? 

"on la paiera avec la croissance de demain" !

le reste des ratios est à l'avenant


attendez : le déficit du commerce extérieur serait arrivé à MOINS 100 milliards en 2021

on importe même les ingrédients de la ratatouille ! 


on ne sait plus le rang mondial de l'Agriculture française (si : PS2)


on redistribue (c'est sympa) l'argent que l'on N'APA(s)


j'arrête vous allez croire 

que je ne suis pas "en marche" !

comment faire pour rester européen

conserver nos racines françaises gréco-latino-chrétiennes

et ...  devenir Allemands ?

"ich möchte Deutsch bekommen"...

c'est très mal barré :

Madame Verdier-Molinier, vous m'avez "cassé le Moral"


et aucun candidat(e) ne se prénomme

ni Michel

ni Georges !


le pire ?

la Cour des Comptes dit un peu la même chose 


mais qui écoute la Cour des Comptes ?



PS (1) : pas possible, ils se sont donnés le mot ?


Une grande enquête dans les coulisses diplomatiques sur les raisons profondes de ce déclassement français.

Alors qu'elle jouissait d'un véritable crédit, la France est aujourd'hui déclassée au Moyen-Orient et au Maghreb. La conséquence de quinze ans d'une politique versatile que les auteurs ont décryptée à Paris, Rabat et Téhéran, jusque dans le champ de ruines irako-syrien en passant par Tel-Aviv. Un recul que, malgré son volontarisme et une vision stratégique, Emmanuel Macron, trop pressé et catégorique, n'a su enrayer.

Après avoir autopsié le rêve brisé du président français de redresser le Liban, avec ses stériles coups de gueule contre les dirigeants de Beyrouth et son surprenant pas de deux avec le Hezbollah, les auteurs montrent comment, dans le dossier mémoriel avec l'Algérie, il s'est retrouvé piégé par les caciques du régime, des vieillards insensibles à ses gestes d'ouverture... mais prompts à se faire soigner en France sans jamais payer la facture ("supérieure à 80 millions indique Paris Match)  ! Dévoilant les termes du pacte entre Erdogan et Daech, ce livre montre comment, en Libye, la DGSE a mené une funeste guerre secrète contre notre allié italien. Une vilenie pratiquée y compris à Paris où une poignée de diplomates néoconservateurs, obsédés par la menace iranienne, sont allés jusqu'à initier une enquête du ministère de l'Intérieur contre un de nos ambassadeurs sourd à leurs thèses. Emmanuel Macron se voulait " le maître des horloges ". Dans le sérail oriental, il aura découvert que le temps est loin d'avoir la même mesure des deux côtés de la Méditerranée.

Georges Malbrunot ex otage en Irak est grand reporter au Figaro. En septembre 2020, il  a droit aux "foudres de Jupiter", au lendemain d'un édito déplaisant "Changez de métier" ! Il fut débarqué du voyage présidentiel devant ses confrères médusés, puis un déjeuner d'affaires fut censé rabibocher le journaliste... voilà qu'il récidive ... ! 


les candidats aux Présidentielles lisent-ils les journaux ?

lisent-ils les rapports de la Cour des Comptes ?

lisent-ils les statistiques de l'INSEE et de l'Europe ?

ont-ils un Plan pour redresser les Comptes publics,

réformer l'Hôpital, la Fonction Publique, financer les Collectivités territoriales, les Retraites

relancer l'Industrie, le Nucléaire français, l'Agriculture... et la SNCF ...

... réformer l'Ecole, l'Hôpital, la Justice, les forces de Sécurité ?

enfin... un plan ... pour Gouverner ?



https://developpement-durable.blogs.la-croix.com/france-le-grand-declassement/2021/09/23/


j'avoue : beaucoup de ces propos sont au second, voire troisième degré

vient de sortir un bouquin

50 cartes à voir avant d'aller voter

je vous en parle as soon as possible



PS (2) j'apprends page 116 que l'Agriculture française est 6ème producteur mondial, avec 1,5% de la population active, une vraie performance !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire