vendredi 3 juillet 2020

Pologne, paradis des papillons d'été !


Je vous ai présenté le 18 juin nos aventures polonaises, durant le long mois de septembre 1967, coïncidant avec la visite du Général de Gaulle à Varsovie : le stage de l'Agro de Paris, la 2CV Citroën, engin sûr pour entreprendre les routes en brique de l'époque, accompagné d'un copain roulant en Renault 4. Les boites de conserve pour pique-niquer, et les palaces décatis en échange de quelques zlotis, nos Francs de l'époque étant considérés comme une monnaie extraordinaire par les Polonais désireux d'acheter des devises, pour espérer fuir hors de leurs frontières. (http://babone5go2.blogspot.com/2020/06/lhomme-du-18-juin-varsovie.html)

Je me souviens de forêts aux sous-bois recouverts de girolles

Je rêve d'y retourner un été, car c'est le paradis des Mars aux reflets changeants

et des Grands Sylvains qui forment des cohortes agglomérées dès qu'une crotte de cheval les attire


Avec le développement de la Pologne-européenne, ce sont les tour-opérators qui mettent en valeur le patrimoine naturel :



les femelles sans reflets si rares chez nous se montrent sans difficulté



encore une femelle, d'habitude elles restent cachées dans la canopée


















le Paradis !










là-bas, les forestiers sont copains des grands Mars



ce Paradis existe réellement :

le parc recherche (en Français) son Directeur !

ce n'est pas si loin !



Bieszczady existe tout autant !



on n'est pas obligé d'aller dans les deux sites le même été !

mais dans le second, voici le forestier Kazimierz (autant dire Casimir) Nozka

le héros polonais, ce n'est plus le plombier

mais le forestier


il est copain avec les ourses


là-bas les vedettes de youtube sont des forestiers !

il a aussi une page facebook !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire