lundi 15 juin 2020

Le Roi David danse devant l'arche sur ebay ! (5)

Je suis sur ebay.com, l'ebay américain : en plein covid, un dénommé Naruko tente de vendre un tableau à distance, et ses prix élevés montrent qu'il est un grand antiquaire : il met en vente des Gallé, des lampes de Handel et Tiffany, et bien sûr, des toiles, plus faciles à expédier urbi et orbi ! Il dispose même d'un tableau de Tamara de Lempika ! Il possède aussi ce tableau italien par la facture, de belles dimensions, malheureusement pas signé sinon il vaudrait le double ?

En fait, l'arche d'alliance sert de prétexte, mais on la voit mal, au fond


l'arche est portée par des lévites, en voici un bien typique

si l'on tient à en acquérir une, on en trouve aussi, plaquée à l'or fin !


j'en reviens à notre tableau




je continue de fouiller, pour trouver d'anciennes illustrations de l'ancien testament, pour être précis du livre 2 Samuel 6/12-22 (PS 1) contrairement à l'indication ci-dessous 6/10.14


l'image est inversée, peu importe


j'ai trouvé cette date, si le tableau est l'original qui a été copié, il date en effet d'avant 1747
il existe aussi cette variante :


le thème, en réalité, est le Roi David, qui danse devant l'Arche

il y a les animaux du sacrifice, normalement : boeuf, et veau gras, (l'agneau est en plus)

la scène se termine par un banquet offert au peuple d'Israël




alors il joue de sa harpe





je vous joins le texte ci-dessous, car il manque Mical, fille de Saül, qui regarde à la fenêtre... !





PS (1) : et voici le texte 2 Samuel 6/12-22

On vint dire au roi David : L’Éternel a béni la maison d’Obed-Édom et tout ce qui est à lui, à cause de l’arche de Dieu. Et David se mit en route, et il fit monter l’arche de Dieu depuis la maison d’Obed-Édom jusqu’à la cité de David, au milieu des réjouissances. 13 Quand ceux qui portaient l’arche de l’Éternel eurent fait six pas, on sacrifia un boeuf et un veau gras. 14 David dansait de toute sa force devant l’Éternel, et il était ceint d’un éphod de lin. 15 David et toute la maison d’Israël firent monter l’arche de l’Éternel avec des cris de joie et au son des trompettes. 16 Comme l’arche de l’Éternel entrait dans la cité de David, Mical, fille de Saül, regardait par la fenêtre, et, voyant le roi David sauter et danser devant l’Éternel, elle le méprisa dans son coeur. 17 Après qu’on eut amené l’arche de l’Éternel, on la mit à sa place au milieu de la tente que David avait dressée pour elle ; et David offrit devant l’Éternel des holocaustes et des sacrifices d’actions de grâces. 18 Quand David eut achevé d’offrir les holocaustes et les sacrifices d’actions de grâces, il bénit le peuple au nom de l’Éternel des armées. 19 Puis il distribua à tout le peuple, à toute la multitude d’Israël, hommes et femmes, à chacun un pain, une portion de viande et un gâteau de raisins. Et tout le peuple s’en alla, chacun dans sa maison. 20 David s’en retourna pour bénir sa maison, et Mical, fille de Saül, sortit à sa rencontre. Elle dit : -"Quel honneur aujourd’hui pour le roi d’Israël de s’être découvert aux yeux des servantes de ses serviteurs, comme se découvrirait un homme de rien" ! 21 David répondit à Mical : -"C’est devant l’Éternel, qui m’a choisi de préférence à ton père et à toute sa maison pour m’établir chef sur le peuple de l’Éternel, sur Israël, c’est devant l’Éternel que j’ai dansé. 22 Je veux paraître encore plus vil que cela, et m’abaisser à mes propres yeux; néanmoins je serai en honneur auprès des servantes dont tu parles".


Le pasteur James Woody commente la scène dans son blog ci-dessus : " Chers frères et sœurs, ce récit de l’arrivée de l’arche dans la cité de David est à comprendre en lien avec le psaume 132. Le fait que le psaume 132 reprenne ce récit de l’installation de l’arche indique que cette procession devint une institution qui fut répétée dans l’Israël ancien. Le psaume 132 donne les mots d’une liturgie qui était répétée, chaque année, à l’occasion d’une fête qui constituait une probable fête du règne de l’Éternel.

"Le chef d’Israël arrivait plein d’enthousiasme, précédé par le coffre contenant la loi. On marquait les différentes étapes de cette procession après quoi on distribuait à manger à toute la foule d’Israël. Ainsi, chaque année avait lieu ce grand rendez-vous qui rassemblait tout Israël et que l’on pourrait tout à fait nommer l’Assemblée générale ordinaire". 

Voici le début du 132

132 Cantique des degrés. Éternel, souviens-toi de David, De toutes ses peines ! 2 Il jura à l'Éternel, Il fit ce voeu au puissant de Jacob : 3 Je n'entrerai pas dans la tente où j'habite, Je ne monterai pas sur le lit où je repose, 4 Je ne donnerai ni sommeil à mes yeux, Ni assoupissement à mes paupières. 5 Jusqu'à ce que j'aie trouvé un lieu pour l'Éternel, Une demeure pour le puissant de Jacob. 6 Voici, nous en entendîmes parler à Éphrata, Nous la trouvâmes dans les champs de Jaar... 7 Allons à sa demeure, Prosternons-nous devant son marchepied !...8 Lève-toi, Éternel, viens à ton lieu de repos, Toi et l'arche de ta majesté !

je trouve une autre gravure cette fois de 1700, tirée d'une ancienne bible hollandaise

à gauche Mical est bien à la fenêtre

en réalité, David était quasiment ... nu ?

Je reprends mot à mot le commentaire du pasteur James Woody : "Tout d’abord nous apprenons que le roi est nu, ou presque nu. Il n’a qu’un bout de tissu en lin sur les reins. Je laisse à celles et ceux qui tiennent à la lecture littérale des Écritures le soin d’imaginer le gouvernement de notre Église procéder comme c’était le cas au temps de l’Ancien Israël ! Dans le fait que le roi est à peine vêtu, nous pouvons comprendre une attitude qui vise la simplicité de vie, l’absence d’apparat et de toute forme de tralala. C’est la simplicité protestante dans toute sa splendeur qui rend nos célébrations et notre vie quotidienne dépouillées de toute pompe, de tout ornement qui nous éloignerait du Dieu de Jésus-Christ qui est glorieux dans la faiblesse humaine, dans la simplicité humaine. Nous pouvons comprendre également la presque nudité de David avec l’expression « le roi est nu ».

"Le roi se tient au milieu du peuple sans artifice, sans maquillage, sans cacher quoi que ce soit. Cette assemblée est l’épreuve de vérité. C’est le moment du dévoilement. Tout est présenté. Tout est montré. Tout est exposé, à l’exception de ce qui est du domaine privé et qui n’a pas sa place dans une telle Assemblée. Tout ce qui concerne la vie commune est là, sous le regard enjoué du peuple. C’est le moment où chacun peut faire le point sur l’état du royaume, de la communauté. Le gouvernement s’expose sans détour, sans dissimuler quoi que ce soit. Car ce n’est certainement pas le lieu pour la tricherie ni même pour l’esquive.

encore une autre scène montrant Mical, fille de Roi, contemplant le cortège de son balcon

"L’autre personnage mis en scène dans ce récit est Mikal, une fille du roi Saül qui a été démis de ses fonctions et qui a laissé sa place à David, selon le récit des livres de Samuel. Mikal, bien évidemment, a du ressentiment à l’égard de David qui a supplanté son père. Comme David le dira, il a conscience d’avoir été choisi par l’Éternel pour prendre la place de son père. Le moins qu’on puisse dire est que Mikal n’est pas dans un rapport de fascination à David. Elle ne participe pas du phénomène de cour qui consiste à ne rien dire au souverain de peur de lui déplaire, de crainte d’être mal vue et de ne plus avoir ses faveurs. Voilà pourquoi elle ne va pas craindre de lui dire sa vérité et de lui faire entendre ce que son comportement a de choquant. (j'ajoute qu'ensuite, on découvre que la Mikal en question est une ex !!!)

"Mikal est une femme libre. Libre du phénomène de cour, libre du qu’en dira-t-on. Certainement n’a-t-elle plus rien à perdre et se sent-elle libre de dire les choses telles qu’elle les analyse et non tel qu’il faudrait les exprimer pour être politiquement correcte. Alors Mikal parle librement, avec un brin d’ironie qui souligne sa contrariété. Le fond de son message est que David est un homme de rien. Elle ose dire que le roi est nu et qu’il vaut mieux circuler car il n’y a rien à voir.

"Ce n’est pas seulement parce que David s’est partiellement dénudé que Mikal a ce jugement sévère. C’est parce qu’il s’est dénudé de telle manière qu’il a attiré sur lui l’attention des serviteurs, des petites gens, qu’il reçoit la désapprobation de Mikal. Le reproche qui lui est fait tient à ce qu’il a privilégié sa situation au lieu de servir l’Éternel et de faire porter l’attention en direction de l’Éternel.

David a raison, Mikal n’a pas tort

"Ce récit biblique est en tension entre les deux personnages, comme toute Assemblée générale est en tension entre ses deux pôles : le gouvernement et le peuple de Dieu. Le rédacteur biblique ne joue pas un personnage contre l’autre. Il les maintient tous les deux dans une tension commune qui me fait dire que David a raison et que Mikal n’a pas tort.

"David a raison de faire preuve de simplicité. Il est un être mortel, de condition semblable à tout autre membre du peuple auquel il appartient. David a raison d’être enthousiaste et de ne pas se parer d’artifices de sorte que ce moment est un temps de vérité précieux dans la vie de la communauté.

"David a raison de célébrer la vie et de se réjouir de toutes ses forces. Mikal n’a pas tort de lui demander des comptes et de l’interroger pour qu’il ne perde pas de vue le sens de sa mission. C’est ainsi que David pourra, effectivement, exercer ses responsabilités avec humilité de telle sorte qu’il fasse honneur à la communauté des serviteurs de l’Éternel.

- Amen -


j'imagine clore à cet endroit ce billet sur David dansant devant l'Arche

et réfléchis à une chute idoine :

un personnage essentiel c'est cette Mical...!

et l'illumination me tombe ... du ciel !

A mon âge on a forcément accumulé une bibliothèque

et j'ai à côté de moi ce bouquin :

Garnier Frères à Paris, malheureusement, aucune date ! 

page 129, l'abbé Darboy la nomme Michol !


tout correspond :

David et elle se connaissaient de longue date, à tel point que Saûl le père l'avait promise à David !
David danse bien devant l'Arche, et Michol le regarde par la fenêtre



 ... et Michol va exprimer sa peine à David...!



elle en avait gros sur le coeur !

...la pauvre Michol : 

pour honorer le Seigneur, David laissera son fils construire le temple de Salomon, 
et elle,
mourra sans postérité !


PS (2) : David à Saint-Bertrand, est éclairé par ce tableau :
https://babone5go2.blogspot.com/2019/11/david-st-bettrand.html

PS (3) : la dernière fois :
http://babone5go2.blogspot.com/2020/05/tissot-lancien-testament-et-larche-44.html

PS (4) : cette histoire me fait regarder le roi DAVIT des stalles de St-Bertrand d'un autre oeil :

voici le commentaire officiel


ce chapeau un peu ridicule : est-ce une allusion au roi dansant devant l'arche, se donnant en spectacle au peuple d'Israël, attitude qui a choqué la belle Michol ?

Saint-Bertrand de Comminges est plein d'étonnantes ressources

le 24 juin, c'est la fête à JB !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire