mercredi 3 juin 2020

Ascalapha odorata

Je suis membre sur facebook d'un groupe d'amateurs de papillons : c'est amusant, question de génération, mes collègues ne parlent plus latin, mais en utilisent les noms Français. J'en suis un peu dérouté, car ils disent par exemple :  "collier de corail", expression très imagée, je ne sais pas ce que c'est, sauf qu'il s'agit d'un argus brun (et pas bleu) aux ailes entourées de points orangés, couleur corail : j'ai pris l'habitude cinquantenaire de nommer les papillons par leur nom latin, Aricia agestis bien plus logique car alors on trouve le même nom d'espèce pour les membres du même cousinage. Par contre, les noms vernaculaires offrent des occasions de méditer car ils font allusion à des sujets auxquels on n'aurait jamais pensé : tenez par exemple "la funèbre" : je parie qu'elle va être de couleur noire, mieux blanc et noir : elle porte le deuil :



En latin on dit Actia luctuosa, ou Tytia luctuosa. Dans mon vieil atlas Boubée, j'apprends qu'elle appartient au genre Catephia, belle histoire ! La chenille mange du plantain. C'est tout !


C'est tout parce que je manque de courage : il suffit de chercher, je trouve ce bouquin de 1776 qui dit tout, avec des illustrations formidables, et une typographie en Allemand gothique comme on n'en voit plus même en Allemagne ! Je précise que le nom de notre noctuelle a été donné l'an précédent 1775, par Denis & Schiffermüller, deux célèbres entomologistes Allemands ! Du coup, je cherche notre funèbre, plutôt "la noctuelle en deuil", en langue germanique, et cela donne : "Die Ackerwinden-Trauereule, oder Feldflur-Windeneule (Tyta luctuosa) ist ein Schmetterling (Nachtfalter) aus der Familie der Eulenfalter (Noctuidae). Die Art ist die einzige Art der Gattung Tyta, diese wiederum die einzige Gattung der Tribus Tytini. Die Falter sind tag- und nachtaktiv. Voilà bien une érudition qui ne sert pas à grand chose, mais j'ignorais dans les années 50 qu'il eût été précurseur d'apprendre le Mandarin !



j'ai fait exprès de vous mettre le titre en caractères normaux en haut à droite

Ce petit papillon vit chez nous, la nuit. Mais il existe des exemplaires plus spectaculaires, car plus grands, chez les papillons dits exotiques, que l'on trouve sous les tropiques, au Brésil, au sud des Etats Unis ; au Texas... et en Guadeloupe ! Chez nous !



Wikipedia Anglais annonce : "The erebid moth Ascalapha odorata, commonly known as the black witch moth, is a large bat-shaped, dark-colored nocturnal moth, ranging from Brazil to the southern United States. It is the largest noctuid in the continental United States. In the folklore of many Central American cultures, it is associated with death or misfortune/

Vous avez compris : le black witch moth, papillon de nuit, noir, passe pour une sorcière ! Associé à la mort ou la malchance ! Avec ses 15 cm d'envergure, il fait de l'effet le soir autour de la lampe du chasseur Vincent Valli, en Guadeloupe où il vit. Il faut le flash pour faire ressortir les dessins, sinon, il parait tout noir.




une grande noctuelle 

impressionnante !





ouf, chez nous la nuit vole le sphinx tête de mort

ça nous suffit !



en réalité manduca sexta

https://babone5go2.blogspot.com/2016/12/sphinx-du-tabac-2.html



PS : évidemment, toute ressemblance avec Agrippina n'est pas fortuite :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire