mardi 11 décembre 2018

C'est plutôt 15 milliards que 10 !

Nous avons tous suivi en direct le discours différé du Président : 13 minutes d'attention, pour retrouver dans la bouche du Chef partie des mesures longuement annoncées la veille par les commentateurs et prophètes de tout poil.

le cygne est l'allégorie de la colère, et Jupiter a coutume de s'y incarner

Je n'ai pas tout compris, et crains de ne pas être le seul. Question : l'état d'urgence économique et social étant promulgué, la crise est-elle terminée ? L'acte 5 auquel appellent les insoumis va-t-il avoir lieu samedi à Paris ? 

Au moment où le Brexit plonge nos voisins d'outre-Manche dans les ténèbres de l'Histoire, on peut dire que notre modèle affirme ses particularités uniques aussi :


1-                   nous sommes le premier pays au Monde pour les prélèvements d'impôts

nous sommes aussi le premier pour la redistribution

L'usine à gaz qui en découle fascine ceux qui sont aux manettes, et alimente la technocratie.
les Entreprises demain perçoivent l'impôt à la source
il doit y avoir un gisement d'économies à Bercy ?
ne me dites pas que l'on ne peut diminuer le train de vie de l'Etat !

2-                 Constat amer, le SMIC ne permet plus de vivre, tant les charges ont augmenté
il faut lui ajouter "la prime d'activité"
la prime d'activité vise à permettre à ceux qui travaillent 
(et ont la chance de travailler)
de consommer assez :

3-                      Constat amer, le chômage de masse est toujours là, oblige à indemniser les chômeurs pour vivre eux aussi, et à protéger les Entreprises elles-même menacées par un contexte mondial impitoyable
On épargne les grandes Entreprises en ne haussant pas le SMIC
épargne-t-on de même les artisans et petits commerçants ?

4- Comment hausser le SMIC sans le hausser ?
le SMIC payé par les Entreprises reste bloqué pour qu'elles puissent embaucher
 la prime d'activité supportée par la Nation peut, elle, monter
chacun au SMIC devient un tout petit peu fonctionnaire

c'est une révolution pour les salariés :
après l'agriculture administrée, la médecine administrée, le salariat administré ! (1)

4-                Comment on fait ? On tourne en rond, ce que l'on donne d'une main, on le reprend de l'autre ?
ou alors on creuse le déficit ?
Yes ce sera 10, ou alors 15 milliards de plus, tant pis pour la dette  ?

5-              On tourne en rond : on donne le CICE dans des proportions énormes aux Entreprises
                  Elles vont faire un geste auprès des salariés en leur donnant une prime
                                    c'est toujours le même argent des impôts qu'on recycle !

6-                   Constat amer : les Groupes multinationaux ont pris le pas sur les Etats
c'est gravissime : chaque jour les échanges dématérialisés tuent le commerce traditionnel
et ne sont pas imposés !

Neptune, toujours se déchaine toujours !

7-                                                    Plus un mot sur la taxe carbone (enterrée ?)
La mobilité de 350 villes de France dotées de transports en commun coûte 10  milliards aux Entreprises
mais ne concerne pas la mobilité des salariés ruraux
il faut les aider à leur consommation de carburant
quand et comment ?
l'humour amer serait de financer la consommation de carbone fossile au lieu de la taxer !

8-                              Il était temps que l'on mette tout sur la table
et qu'on fasse participer les Maires à ce grand débat

Il faut que l'Acte 5 se passe à se parler :

il faut se parler très vite, demain !

tant de choses restent à régler !

la colère de Neptune, c'est tout pareil

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire