vendredi 16 septembre 2016

Pythagore existe ...! (3)


...je l'ai rencontré !

Il y a une suite : Pythagore, puisqu'il s'agit toujours de lui, dispose dans ses logiciels du « nuage de points » de l’objet, visible donc sur un écran. Il en a des tas chez lui, (des écrans) un vrai laboratoire !

"Donnons » (le verbe donner n’est pas du tout approprié car la transformation est plutôt complexe) ce nuage à une imprimante 3D, elle va devenir un « robot sculpteur », et représenter l’œuvre initiale à toutes les échelles imaginables dont l’échelle exacte 1/1.

Encore, me direz-vous (je vois que vous suivez attentivement) faut-il disposer de l'imprimante 3D idoine ? Bonne remarque : celle-ci n'existe pas dans le commerce. Déjà que celles qui existent vous ne risquez pas de les faire fonctionner, celle-ci qui est du troisième type, encore moins !

Pythagore s'essaie le jour (et la nuit) à la construire. Il sait comment faire, ce qui est tout bonnement époustouflant. Pour tout dire, elle n'existe pas, sauf si les "Martiens de la Joconde" la préparaient en secret ? J'ignore comment il invente tout cela. Mais des Pythagore, on n'en rencontre qu'un par siècle, et encore !

On commence à voir à quoi pourrait ressembler le "robot sculpteur" : une grosse imprimante 3D, qui imprimerait des oeuvres d'art, sans toucher le moins du monde aux originaux. Et sans que la main de l'homme fasse quoi que ce soit, à part les réglages bien entendu.


















Dans le Figaro du samedi 23 avril, je fais exprès d'indiquer une date largement passée, le Grand Témoin est Raphaël Gorgé : selon lui, l'impression 3D est une authentique révolution industrielle. Il possède Prodways, et se prépare à poursuivre ses investissements dans ce domaine. Je serais lui, j'achèterais Pythagore... !

...pour autant qu'il soit à vendre...

en réalité

on n'achète pas Pythagore !


sympa ! ils construisent aussi des maquettes intelligentes !
French President Francois Hollande (3rd L) and Raphael Gorge (C), CEO of the Gorge Group and winner of the prize, pose together during the creative audacity prize award ceremony at the Elysee Palace in Paris, on September 30, 2014.
THOMAS SAMSON LICENCE

l'innovation bouge, en deux ans !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire