jeudi 1 septembre 2016

Marsoulas l'autoportrait

Pourquoi je m'engage dans la préhistoire à ce point ? Il me revient d'autres archives, soigneusement cachées dans mon disque dur, où un Néanderthalien (il ne me lâche pas) s'est représenté dans un auto-portrait, digne de Van Gogh (toutes proportions gardées).

La scène se passe à Marsoulas, un petit village martyrisé par la Division Das Reich, et célèbre chez nous comme un petit Lascaux.

La grotte est verrouillée, après les déprédations subies pendant des années d'ouverture au public. Les visiteurs modernes s'amusant à gratter des signes de leur passage, abîmant les traces laissées par leurs ancêtres, beaucoup plus subtils qu'eux-mêmes.

L'informatique permettant des merveilles, merveille de Photoshop qui peut corriger les défauts, il a suffi que des Chercheurs (je mets un C majuscule) effacent un à un les graffitis pour que les dessins anciens retrouvent leurs couleurs.

C'est somptueux :

Marsoulas serait le seul site à présenter un bison coloré de ponctuations ocre-rouge !

la porte verrouillée
bientôt ouverte !

chapeau Gilles Tosello





Le Grand Panneau de la grotte de Marsoulas (Haute Garonne) est aujourd'hui quasi illisible, (ce qui explique qu'il ne soit pas utile d'ouvrir la porte verrouillée) ! Il y a 15 000 ans, il contenait de superbes peintures polychromes et des dizaines d'animaux gravés. De 2008 à 2009, le fac-similé de cette paroi ornée a été répliquée. Dans l'atelier d'Alain Dalis à Montignac (Dordogne), Gilles Tosello ne s'est pas contenté de reproduire les images dans leur état actuel. Il a procédé à une véritable restauration redonnant tout son éclat à cette décoration emblématique de l'art magdalénien. Avec sa compagne Carole Fritz, chercheur au CNRS, il a étudié en détail et relevé cette composition dans la vraie grotte.


 Gilles Tosello, chercheur associé au CNRS (UMR 5608 TRACES / Toulouse Le Mirail), membre du CREAP et de l'équipe scientifique de la grotte Chauvet,  plasticien.





le bison rouge


on peut voir tout cela dans la reconstitution

(non ce n'est pas à Marsoulas)

mais à Tarascon sur Ariège !

et voici l'ancêtre de Gilles Tosello :

sympa, non ?


je vous fais découvrir passé simple : fabuleux !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire