mardi 13 septembre 2016

Descartes reviens !

Franchement, je n’y comprends plus rien : plus rien n’est logique, cartésien, le bon sens a disparu, on nous raconte n’importe quoi, sommes nous au Royaume d’un Ubu-Roi-fou ?

Je m’explique :

Prenez les réfugiés de Calais : ils ont franchi terres et mers au péril de leur vie. Ils parlent Anglais, comme on nous a tous dit de le parler sur la planète, ont leur famille en Angleterre. Donc ils cherchent à rejoindre l’Angleterre, où sans obligation de carte d’identité, ils vont se dissoudre dans le peuple Anglais, peuple cosmopolite, situation issue de l’expansion passée du Royaume dans le Commonwelth. J’observe que ma petite-fille fait quasiment pareil, en rejoignant l'Irlande, et il semble qu’une communauté française assez importante travaille à Londres. Eux ont le droit de voyager soit par Erasmus, soit provisoirement tant que l’on ne doit pas solliciter un visa pour se rendre dans la capitale britannique et réciproquement.

Qui empêche les réfugiés de Calais de traverser le channel ? Nous, les Français ! Et ils y mettent (nos policiers et autres gardes mobiles) une ardeur bien française, à les pourchasser la nuit quand ils tentent de monter dans les camions. Vous allez me dire : l’Etat de Droit français est lié par les accords du Touquet passés par Sarkozy. Ah bon ? Ces accords ont 13 ans d’existence, dans un contexte tout différent, et ont été passés par un ex-Président haï, dont toutes les Lois ont été détricotées une à une par le pouvoir actuel. Et justement on respecte celle-là ? Avec quel zèle ! Ah bon : on ne convoque pas le nouveau Gouvernement anglais que l’on reçoit pourtant en grande pompe à l’Elysée ? On ne dénonce pas la situation actuelle rendue encore plus inopportune depuis que les Anglais ont voté le Brexit, on ne se rebelle pas, on ne ferme même pas les yeux sur quelques camions qui seraient pleins d’enfants de migrants retrouvant leurs parents ? Pire, on les refoule ! Mais qui sommes-nous devenus ?

Quel zèle ! 

Pourquoi ce zèle ? ?


Pire, ces réfugiés qui veulent rejoindre l’Angleterre, on est en train de les mettre de force dans des cars (Macron) pour les envoyer, toujours de force, partout en France, (sauf à Paris et en Corse) comme c'est bizarre ! Jusqu'à 800 Km dans le Sud-Ouest. Chez nous, une Ville dite administrativement pauvre, dans des locaux que les compagnons d’Emmaüs ont abandonné. Pour y faire quoi ? Parler (occitan) avec qui ? Rejoindre nos propres exclus du Mirail pour augmenter les rangs de nos chômeurs ? Ajouter la pauvreté à la pauvreté ?

Autre folie : l’affaire Alsthom.

Il parait que l’Etat siège au Conseil d’Administration. Que Nous citoyens, en possédons 20% des parts. Je voudrais être la petite souris qui observe un Conseil. Des Inspecteurs généraux des Finances sont vraisemblablement présents, avec 20% des voix. Ils sont normalement entendants et savent ce qui se décide. Ils déjeunent le midi dans ce qui s’appelle un « repas d’affaires ». Ils sont sourds ou muets ou les deux ?

Car quand on apprend que le PDG décide de rayer Belfort de la carte, « Ils » étaient au courant ? Ils n’ont pas prévenu leur hiérarchie, le premier Ministre, le Président ? Et quand il y a le feu, on recommence comme à Florange : on va décider de leur commander des trains….Mais qui va commander des trains ? Les Régions ? la SNCF ?


…Zut (je pense M…) la SNCF est justement en train d’en commander, d’en acheter, des trains. Ca tombe pile poil. J’imagine qu’il y a les mêmes Fonctionnaires (ils sont Hauts-fonctionnaires) qui suivent les Conseils de la SNCF. Le PDG (qui parait super sympa) a l’air de raisonner comme un vrai Manager d’une Entreprise Publique. On apprend qu’il a commandé des Trains. Ca tombe pile poil. Flûte (je pense M…) il les a choisis allemands. C’est bien pour l’emploi allemand. D’ailleurs, on ne pouvait pas faire autrement car Sarkozy (encore lui),  a fait voter des textes européens qui disent qu’il faut respecter la préférence européenne et acheter des trains allemands moins chers et plus performants ce qui fait que nous passons pour des C… (je parle de plus en plus mal depuis que je vois faire Ubu). On ne peut donc acheter des trains français, comme on ne peut plus acheter du lait français, puisqu’on est moins compétitif que les Allemands qui en plus accueillent (de plus en plus mal) des Réfugiés qui veulent aller là-bas pour bosser (drôle de gens d’ailleurs) !

Pire encore c’est comme le terrorisme

Difficile à suivre ce qui se passe : d’abord plus on combat efficacement Daesh sur le terrain, plus ce dernier embrigade par internet des mineurs de tous les sexes pour leur laver le cerveau (quelle efficacité) et leur demander d’exterminer les Etats qui les hébergent. Bon !

Les doctrines radicales sont diffusées par des Etats radicaux, salafistes, wahabistes, si j’ai bien compris, qui financent des himams, mettent à leur disposition des mosquées, réseaux, propagande, etc…Il semble que l'on ait du mal à expulser ces mecs, y compris s'ils ne parlent pas notre langue, ne respectent pas notre Droit, on se demande bien pourquoi ? On livre un nom : Rachid Kassim, un tout jeune Français d'une efficacité redoutable. Il utilise l'application Telegram. Je m'en passe tous les jours de cette application, mais il parait qu'il serait contre-productif de la supprimer car on ne pourrait plus espionner les radicaux, ni les mouvements de fonds des Sociétés qui utilisent les paradis fiscaux ! J'ai du mal à suivre !

Il parait que l’on connait bien ces Etats. Qu’on leur achète du pétrole, Qu’on leur vend des avions. Qu'on décore leurs Elites de la Légion d'Honneur. Et même qu’on s’entendrait avec eux pour « enchanter la vie », par exemple se livrer à l’exaltation du foot et autres jeux sportifs. D’après ce que je comprends, par exemple en écoutant encore hier C dans l’air, il parait incompréhensible que l’on continue d’avoir des relations diplomatiques suivies avec ces Etats, qui, entre parenthèses refusent la parité à leurs femmes, et autres petites anomalies par rapport aux Droits dits de l'Homme.

Eric Dénécé : il nomme ces Etats : Quatar, Arabie Saoudinte, Turquie :

c'est une frange minoritaire de l'Islam

"nous sommes dans la situation où l'on voudrait combattre des néo-nazis
tout en pactisant avec l'Allemagne hitlérienne"

Alors, c’est bien de décerner des fiches S à des mômes de 15 ans et de les mettre en examen, tout en refusant de construire des prisons. Mais si on s’attaquait aux vraies causes ?

C’est comme si on se tirait en permanence des balles dans le pied

pour respecter des règles imbéciles

qu’on a voté un jour, mais

que l’on refuse de remettre en cause ?

Au secours !

Descartes reviens

nous sommes devenus fous ?


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire