dimanche 11 septembre 2016

La sauce de Nathalie

Je vous ai déjà parlé de l'Entrecôte, et tout le monde y est allé manger depuis la célèbre viande. Célèbre non pas à cause des frites. Mais de la sauce, une recette aussi secrète que celle du Coca-Cola.

Bien entendu, les maîtresses de maison raffinées sont allées chercher la recette sur internet, souvent en ramenant des ersatz (c'est un mot allemand qui signifie une imitation, une (pâle) copie). La difficulté entre autres est de rassembler tous les ingrédients, par exemple il faut du cerfeuil. Plein de beurre. et tutti quanti.


Allez chercher vous-même et vous allez voir comme c'est compliqué ?

ce n'est pas du tout cela !






Nathalie quand elle n'a pas de cerfeuil réalise donc une variante : ce midi, elle nous a servi une merveille, toute personnelle donc puisqu'elle s'est adaptée : les pommes de terre au four moelleuses sont parfaites sous la sauce. Je ne parle pas de la viande rouge grillée, on comprend que l'on en mange de temps à autre même si l'on est végétarien le reste de la semaine.

Pour boire, un Nathalie, qui vient de Bourgogne, précisément c'est un cépage Pinot Noir, de Reuilly s'il vous plait, signé Claude Lafond, vigneron de père en fils.

Il ne faut pas se priver de se faire plaisir

ni d'innover quand on manque de cerfeuil





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire