jeudi 13 août 2015

camping

Vous prenez un bout de côte landaise : sable ; fougères et pins. Vous coupez les pins, reste la fougère. En bord de lac. Il faut disons 15 hectares. Vous allez investir disons 8 millions. Créer des routes, amener l'eau potable, enlever les eaux usées. Créer des centaines d'emplacements. Louer des homes -mobiles que vous allez laisser sur place. Climatisés. Raccordés. La forêt transformée en gigantesque Parc, avec au centre la piscine, chauffée, remuée, pompée.

Alors les vacanciers de toute l'Europe vont débarquer. Stationner. Chauffer au soleil. S'hydrater dans la piscine mosaïquée. Chauffer, mouiller, chauffer-mouiller toute la journée. Les gosses s'éclatent d'être dans l'eau. Les parents s'éclatent de voir leurs gosses exaltés. Leur peau est hâlée. On respire la santé. C'et l'été.






fini la télé
les longues soirées d'été...
...simplement à causer


















c'est beau l'été

c'est gai

le soir sous les étoiles

on les regarde filer.


Un avion passe

clignote

et file

c'est l'été

on aimerait que ça dure

toujours !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire