mardi 21 décembre 2021

Grande conjonction et solstice d'hiver à Saint-Bertrand


C'est un grand jour aujourd'hui : nous sommes dans la période particulière du solstice d'hiver, la nuit la plus longue de l'année ...en pleines ténèbres, mais ... l'espérance est là, du moins pour les initiés, espérance de Noël ; de l'arrivée de la lumière dans les ténèbres, la prophétie de Jean Baptiste, la naissance de Jésus, c'est lui la lumière du moins pour les croyantset comme à l'accoutumée, j'ai l'habitude de me rendre à saint-Bertrand de Comminges, devant notre Jérusalem pyrénéenne, à 25 minutes de voiture, ce serait dommage de s'en priver !

Là où c'est compliqué, c'est que la cathédrale dédiée à Notre Dame, et que du coup l'on nomme "Sainte-Marie" voit sa fête officielle célébrée le 15 aout. Pour moi la fête c'est maintenant, dans ces jours intenses qui cumulent solstice d'hiver ; Noël ; enfin Epiphanie, vous allez voir c'est passionnant comme l'Histoire : je me base sur l'évidence de l'immense inscription, si peu lisible dans la pénombre du Jubé : "Jean de Mauléon a célébré le premier office le jour de la nativité du Seigneur, l'an 1535".

ERIGENDO HVIC CHORO SVMPVS FECIT DOMINVS IOANNES MAVLEO HVJVSCE CONVENARVM DIOCESIS EPISCOPVS IN QVO PRIMVS OFFCIVM NATALIS DOMINI CELEBRAVIT ANNO MILLESIMO QVINGENTESIMO TRICESIMO  QVINTO


Inutile d'entrer, c'est sur le tympan que tout se passe :


On a l'habitude de regarder de haut en bas, et de droite à gauche !

en haut le tétramorphe habituel

en bas les douze apôtres

c'est la scène du milieu qui nous intéresse : l'adoration des mages : c'est donc l'Epiphanie

certes nous allons être le 6 janvier 2022, parce que l'enfant Jésus, douze jours après, est devenu Roi

à droite, on a envie de voir Saint-Bertrand : j'ai bien dit : "on a envie"

la logique serait plutôt Saturnin, celui de Toulouse, celui qui signifie Saturne

d'ailleurs, l'idée n'est pas de moi, c'est pour faire plaisir à l'idée qu'on en a, que l'on a bifurqué :

Oriane Pilloix (1) cite d'ailleurs ce petit travers qui provient de Mâle ... il "préfère cette hypothèse" ! :



Mais ce n'est pas mon sujet d'aujourd'hui !

J'appartiens sur facebook à un groupe : les "Autres Pyrénées" , et voici les photos de Javier Gago



voilà ce qui intrigue Javier, ce sont les inscriptions

Jésus bénit avec la "main de Justice", mais que tient-il autour du poignet ... une couronne des Rois ?

On ne les distingue pas d'en bas, et ce qui n'est pas écrit pour St Sernin, à moins que ce soit Bertrand, désigne bien MARIA MATER, et son fils FILIUM DEI. Nous n'en doutions pas. Mais le détail de ses photos nous conduit à vérifier le commentaire officiel de cette scène :

Car on distingue bien d'autres détails

quel est cette figure que tient Marie ? une tête casquée ? ce ne peut quand-même pas être celle de Jean Baptiste ? ?

c'est quoi ces têtes on dirait des loutres : des lionnes ? des hermines ?




Une première chose est sûre : face aux Rois Mages, le Fils de Marie, est Roi, il en a les attributs : la couronne bien entendu, et la main de Justice très visible ... le trône sans doute ...



et puis, il faut bien qu'il y ait le Trône, pour moi invisible... sauf ...que Michelle Lacrampe le devine, il est vrai que l'on distingue à peine deux extrémités de pieds à griffes :






en pratique, moi je ne distingue pas le trône en X, qui serait de surcroit pliant ...

... mais les deux têtes visibles pourraient peut-être être d'abord des protomés, premier point

puis des têtes d'Hermines royales, second point

Léonard de Vinci toujours là où il faut

avec une devise qu'il ne faut pas restreindre aux seuls bretons, mais qui est très royale !

voici de quoi sur-détailler la description d'Oriane Pilloix


On dit souvent que les cathédrales sont des bandes dessinées destinées au déchiffrage aisé par les pélerins

ce n'est pas si facile

car il faut des jumelles pour tout bien voir 

et de sacrées recherches sur internet

pour décrypter les signes !




j'ai relu pour vous Marie-Madeleine Davy pour retrouver les symboles du bestiaire roman

et l'importance de la beauté du monde



notre grand Victor Hugo une fois de plus a le mont de la fin







PS (2) : tous mes liens sur St Bertrand, à la fin du billet :


 le sacré est reconnaissable dans l'ordonnance du monde

                       
                                                il y a un bestiaire varié dans nos églises pyrénéennes ! 





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire