mercredi 22 décembre 2021

La Vierge à Espis (4)


voilà où nous en sommes des balades de la Vierge en Pyrénées centrales

au 4ème billet, ça commence à prendre forme, non ?

de quoi est-il question ?

Le lieu d'abord : nous sommes à Espis "Espis", Pins, en languedocien, désigne un hameau de Moissac (Tarn-et-Garonne) proche de l'abbaye de Moissac, le pays du chasselas, dont j'ai bien connu les dégustations d'automne dans mon premier poste en DDA de Montauban, qui a duré sept ans (1969_76). Mais à la fin de cette histoire, vous allez voir que nous allons nous retrouver étrangement près de Mont Royal dit Montrejeau, à Seilhan, cette fois en plein Comminges !


1- la Vierge apparait quasi toujours à de très jeunes enfants, cinq-six ans. Sont-ils influençables, ou au contraire leur naïveté les rend-ils sincères, surtout quand ils entendent des messages bien compliqués et compréhensibles uniquement par des théologiens endurcis ? La Vierge apparait des tas de fois. Ici c'est Gilles Bouhours, fragile, il manque mourir d'une méningite et faute de médecins à l'époque, une bonne-soeur lui glisse sous l'oreiller une image de Bernadette de Lisieux,


2-L'important, c'est le message ! Dans notre cas, il diffère, ce qui d'ailleurs est étonnant s'il s'agissait d'hallucinations identiques : à Picheloup, il s'agissait de Notre Dame des sept Douleurs, et l'enjeu était de témoigner du dogme toujours vivant des sept douleurs subies par Maria Dolorosa. Il fallait créer une chapelle toujours pas montée 160 ans plus tard ! Mais il fallait avoir l'accord, puis l'assentiment, enfin l'ordre du Pape lui-même ! Vu les transports de l'époque, c'est un exploit que de voir le Pape. Il avait donné son assentiment. 

Aujourd'hui, on dirait : la Vierge opère un détour de communication : au lieu de parler au Pape en direct, comme le Seigneur opère avec don Camillo, la Vierge s'adresse à des enfants. La foule des adultes réagit. Du coup ça fait le buzz. Et le Pape, cartésien j'imagine, qui n'aurait pas osé croire aux apparitions, se laisse convaincre. Il publie une bulle, et du coup se confirme la doctrine officielle, ratifiée par Dieu quasi en personne puisqu'il fait agir sa maman !

A Espis le message est compliqué, j'ai bien peur qu'aujourd'hui, personne ne le comprendrait, alors que mon agenda Quo Vadis a bien prévu pour le 15 août 2022 ...date où la Vierge aura peut-être fait élire une femme Présidente de la France, fille ainée de l'Eglise, ça c'est une autre affaire !

en tous cas, il s'agira bien de l'Assomption !




... et  à Tortosa, on a enjolivé l'histoire avec la Virgen de la Cinta, un prolongement catalan de l'histoire d'Espis ! L'idée me semble parlante : pour prouver que la Vierge est bien montée au ciel, corps et âme, on exhibe la ceinture que par mégarde elle a laissé tomber au sol, et qui prouve que la gravité existant toujours (pour la cinta) la Vierge a vaincu la pesanteur pour monter malgré elle dans le sens opposé !


Je suis un esprit cartésien, élevé dans la religion chrétienne, mais l'incroyance qui m'entoure m'engage à chercher la vérité si cela est possible ! Où la trouver ... si ce n'est chez... wikipedia, oeuvre étonnante car collective, anonyme et quasi bénévole, hors de toutes organisations censées nous guider comme l'Académie Française, même pas capable de bannir toute écriture inclusive ! ! 

heureusement, le latin si utile en entomologie me sauve une fois de plus :

oui Munificentissimus Deus n'est pas si vieux : 1950, 

Pie XII rassuré par la vision de notre petit Gilles Bouhours officialise !

le même Pape avait reçu précédemment la même confirmation divine s'agissant de l'Immaculée Conception ... inspirée des apparitions de Lourdes !


Je vous ai déjà dit que le Coran était à l'évidence passionnant à comprendre, mais que pour les séniors élevés dans la tradition chrétienne, il pouvait être intéressant de mieux comprendre les enseignements passés.
Car voilà le dogme officiel, c'est toujours Wiki qui parle


comme d'habitude, mon histoire n'est pas tout à fait terminée

nous avons dans le Comminges des lieux surprenants, même s'ils sont oubliés


vous me direz : quel rapport ?

ce petit Gilles si précoce est mort jeune à 15 ans


vous devinez que d'un coup de voiture

je vais faire un tour à Seilhan, c'est tout près, près de Mont Royal aujourd'hui Montréjeau

je voudrais bien voir la tombe du petit Gilles

et alors ... qui sait ce qui peut m'arriver ?

alors nous y voilà


on peut dire que nous sommes dans l'espace préservé d'un vieux cimetière presque abandonné


... sauf qu'une tombe irrésistiblement nous attire, elle est toujours fleurie, en blanc ...

... par les descendants des parents ; la famille et les derniers fidèles ... :



la tombe de Gilles est recouverte de fleurs 

il n'y a donc pas que moi

qui suis interloqué 

par cette Histoire !


si je résume : des apparitions de la Vierge en Pyrénées, s'ajoutant à celles de Lourdes confortent le Pape sur la nature de la Vierge : Immaculée conception (nouvelle Eve) ; éprouvant les sept Douleurs, donc Mater Dolorosa ; et devenue, après son fils, Reine du ciel après l'Assomption

mais c'est aussi la Vierge de Garaison

"guérison"

je vous promets donc bientôt :

 la Vierge à Garaison (5) ...

... c'était déjà la Vierge de Montoulieu, mais on dit Saint-Bernard ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire