mercredi 15 décembre 2021

Relooking décennal pour la B14 !




Nous sommes en 2011 ...dix ans auparavant : C'est en août 2011 que je crée l'intérieur de cette seconde B14 ocre, (je me suis lancé dans le gainage intérieur d'une limousine identique, pour la première fois en 2008), et je décide de la radiocommander pour qu'elle ait l'air vraie, et tourne son volant toute seule, à distance. Je monte à Paris, réussis à garer la voiture, à porter la caisse contenant la maquette ...et après parrainage de Philip Kantor (1) démonstration devant les experts ... conquis. Je la confie à la maison Bonhams qui m'a déjà vendu deux Bugatti. (2) Elle publie le lot avec une estimation qui va peut-être créer une cote (?) ... et met en vente le 7 février 2013, période bénie de Rétromobile !  ... làs ...! pas d'enchérisseur français, pas davantage quelques jours après à Londres : ce n'est ni une Bugatti, ni une Rolls Royce...! Je fais reprendre le paquet bien enveloppé par des proches ... et la voiture se retrouve en Bretagne ! Dix ans après, il ne faut pas s'étonner que les accus déchargés ne se rechargent plus. Que les phares d'origine paraissent inadaptés ...et que la patine se soit installée !

Depuis lors, je fais mieux, notamment avec des phares à l'échelle, et Vincent, chez qui la voiture est hébergée me dit :-"c'est toi le spécialiste, c'est donc à toi de la relooker, dix ans après, même une vraie voiture de collection doit repasser au garage" !


pour libérer le tableau de bord, j'ai installé l'interrupteur au sol côté ARG

Entre-temps, souci de simplicité, le même Vincent a déposé la radio-commande, et me l'a rendue, ce qui m'a permis de la poser sur le dernier châssis (3). Il est vrai que les puristes n'aiment pas que l'on modernise les jouets d'origine, ce qui explique sans doute la mévente ! Si l'on souhaite pourtant que les lumières fonctionnent la nuit, la voiture restant statique, il faut bien reposer des accus neufs, refaire le dessous même s'il est invisible la voiture sur ses roues. Enlever la poussière, lustrer les chromes, et poser les nouveaux phares à l'échelle: une petite remise en beauté !

dessous, je reconnais l'hétérogénéité de l'alimentation : deux accus 6v en série donnent 12v pour le moteur et la RC. Par contre, une pile 4,5v pour les phares avant : il faut homogénéiser cela !

La voici donc sur le toit, même position qu'il y a dix ans !



un trou de 0,8mm à travers la poignée, une épingle en acier à papillons sert de clavette, au moins cela va tenir malgré la pression exercée sur le loquet à la fermeture

toujours impressionnant le fouillis dessous, il faut mettre de l'ordre !



les attaches reformées, repercées et repeintes


merveille de l'économie virtuelle : je reçois les accus très vite, facile de les réinstaller

le plus compliqué ce sont les phares, qui viennent comme d'habitude de Model Motorcars

je compte : c'est ma neuvième transformation !


Plantation est proche de Miami, Floride

j'ai même trouvé la villa de Martin Meit où il a installé son business


le commerce mondial désorganisé... ils mettent un peu de temps, 18 jours précisément pour traverser l'Atlantique ...

...être dédouanés ...

... taxe de 20% à l'importation : je signe à la Poste un chèque de €33... 

(il n'existe pas de made in France) !



personne au monde n'est plus parfait, même les modélistes Yankee, et surtout celui ... 

... qui a reconstitué le complete Headlight set, et a oublié le réflecteur intérieur, que traverse l'ampoule, et qui est donc indispensable !

Je lance un SOS à Martin Meit qui ne me répond pas. J'ai l'intuition que, comme les copains, il doit vieillir ? Dans ce coin privilégié de Floride, peut-être surfe-t-il sur un hydroglisseur ? Jusqu'à ce que je remarque un nom sur la carte de visite : Frank Giordano, qui sonne son Italien, immigré ... de Naples ? J'ai beau lui envoyer message sur message (en Anglais) .. il doit lui aussi chasser le croco... ou alors la meuf ? Peu imaginable de lancer un litige sur Paypal ?

je dois une fois de plus me débrouiller seul

Après tout il ne me manque qu'un réflecteur : après un essai sur une feuille d'alu brillant ; puis une seconde tentative ; la troisième est la bonne : un cercle parfait de 24mm, percé au centre à 5mm, puis ployé, accueille le joint caoutchouc Dieu merci présent dans le set, puis les deux ampoules de 3,2mm/12v qu'heureusement j'avais achetées avant le covid pour avoir une réserve, j'avais bien fait car mon fournisseur nantais New-Cap-maquettes, n'en a plus tant son stock dépendait de matières premières mondiales épuisées ! ! 


les phares tiennent par friction sur leurs supports percés à 1,8mm, mais mieux vaut les bloquer pour éviter qu'ils pivotent 

la transformation-décennale se termine :

les phares, le feu arrière, les deux plafonniers, et le led rouge au tableau

tout s'allume à nouveau

la clenche défectueuse réparée, la porte ARG s'ouvre pour accès à l'interrupteur général

les éclats de peinture effacés, la patine reconstituée, une mascotte symbolique :

un lièvre aux longues oreilles

elle retrouve "l'état concours"




dernière chirurgie de la cornée au soleil de décembre


ce n'était pas si difficile !

ma copine mécanicienne, pas tout à fait encore devenue
Helle Nice , m'encourage !








la berline B14 d'André Citroën lancée en 1927 (4)

reconstruite comme réplique en 1980 par Brepsomn en Suisse, 

(marque rachetée par Jean-Paul Fontenelle, impasse Givois (aujourd'hui vendue) à Vichy)

relookée en 2011 : l'intérieur ; puis en 2021 : les phares

par "mesgrosjouetscitroën.com"

la mascotte ? une tête de lièvre !
un papillon s'est collé tout seul sur le radiateur


PS (1), oui, le Maitre en personne : https://babone5go2.blogspot.com/2021/07/le-monde-magique-de-philippe-kantor.html



PS (4) : la fameuse lettre du 25 février 1927, publiée le 28 décembre 2010, bientôt onze ans pile, c'était le premier billet de ce blog qui va fêter ses onze ans dans 13 jours...!


cet article est ainsi le numéro 3347

voilà de la continuité !

PS (5) : Tonnerre, 9 janvier 2022, une voiture semblable signée JP Fontenelle, made in France



l'état d'origine = extérieur original, peinture impeccable ...Mais ... intérieur vide, un fil électrique affreux qui ne sert à rien, même pas à allumer les phares pas à l'échelle : on peut faire mieux !

du coup, l'estimation est basse, alors que le travail d'emboutissage, de montage et de peinture est énorme



PS (6) : encore un Torpédo... à Saint-Alban, tout près, la vente de Noêl ... demain !



mais ... c'est le mien !

28 juillet 2005 : couture de la capote à Toulouse


le premier Torpedo Citroên jamais créé au 1:7ème, après le prototype d'origine


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire