dimanche 26 décembre 2021

Créer le rêve avec Codimat

 

Supposez que vous ayez à décorer l'Elysée ... ou un riche appartement parisien ... ou simplement le vôtre : votre logis est un endroit particulier, où vous allez vous réfugier, en vous entourant de Beauté, car vous avez déjà observé que la Beauté en nourrissant votre âme vous rendait heureux !

Maintes fois, je vous ai expliqué que vous devez absolument soigner le plafond, car il représente le ciel, la voute étoilée, et que le must était de créer une verrière, à l'image de celles des architectes catalans

Je ne me lasse pas de vous les montrer





mais si vous avez réussi ce premier décor, vous n'avez accompli que la moitié du chemin :

reste à décorer le sol, qui représente la Terre, le second élément

dans tous les choix possibles, il y a celui de créer un tapis précieux :

alors contactez Codimat !






le choix est immense, ainsi que la possibilité de retrouver les mêmes décors qu'à l'Elysée :

des fleurs, plus belles que celles de la Nature

















pourquoi tant de candidats se pressent pour habiter cinq ans ...l'Elysée ?

pourquoi quand on y a passé cinq ans, veut-on y re-passer cinq ans ?

parce que tout y est beau ...

... et qu'il n'y a aucune contrainte de prix !

la maison Codimat, qui habille les sols des plus grands de ce monde

 ne s'y trompe pas : elle nomme ses éditions

"sans limites"

car les rêves des riches Premiers de cordée 

n'ont pas de limites :

ce sont les décors de ...

... la Comédie Française




je vous ai déjà annoncé que j'allais voter pour Valérie Pécresse :

une femme de pouvoir au Pouvoir,

j'ai envie de voir comme elle va s'y prendre !

je suis mauvaise langue : la moquette de la salle des fêtes 

n'a même pas été vendue par Codimat !


ça c'était avant

après, on parle de "gris-Belge" !

humour !

Brigitte a choisi, le gris est moins salissant, elle figure au top des personnalités aimées des Français !



il y a des journaux vraiment mesquins !

surtout que la situation 2022 s'arrange ... vraiment :

153,8 milliards de déficit : moins dix comparé à l'année dernière, 

on ne va pas chipoter ...pour de moches moquettes gris-belge


c'est la trêve des confiseurs !

nous sommes très loin dans le passé, en 1875 : 

se côtoient monarchistes, bonapartistes et républicains, en vue de constituer la Troisième République

« Aux approches de Noël, par une sorte d'accord entre les parlementaires, on ne soulève pas de questions irritantes, qui, troublant l'esprit public, nuiraient aux affaires. Et même, afin de mieux vivre en paix, on se sépare, on se donne des vacances. Donc, point d'aigres propos et pendant cette accalmie, les marchands de sucreries, de gâteaux, de friandises, font, tout doucement, leur petit commerce. Les confiseurs jubilent, profitant de la suspension des hostilités à la Chambre, et cette tranquillité dont ils bénéficient s'est appelée la trêve des confiseurs. »

en attendant les décisions du Président, revêtons notre masque en toutes circonstances

et attendons la suite... demain !




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire