dimanche 15 juillet 2018

15 juillet : consécration

Cela devait arriver, forcément. Mais avec les fables de peaux d'ours et autres pots au lait, mieux valait attendre la fin du match pour être certain de la victoire. Certains disent : -"le rêve, on a gagné". Ce n'était pas un rêve, mais la réalité d'un travail de fonds, et de joueurs formidables, les commentateurs évoquaient le sang froid de l'équipe de France : bravo Didier Deschamps !

On a tout suivi depuis le stade Loujniki sans une place disponible, notre Président et Brigitte partageaient la loge de Kolinda, la Présidente de Croatie. Une fort jolie (jeune) femme, Brigitte ferait-elle la moue ?

Tout était cependant prévu puisque à la fin du match, on voyait déjà les Champs Elysées noirs de monde, ou plutôt bleu blanc rouge aux couleurs des drapeaux.

la coupe (en or), dans sa mallette Vuiton, remise par l'Allemagne



chantant la Marseillaise, avec Gianni Infantino, président de la FIFA



















malheureux 2è but




dur dur pour les supporters Croates

fini, on a gagné ! 










13, puis 14, enfin 15 juillet

trois jours heureux 

la France championne du monde 

de football !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire